Connect with us

Actualités

Un jour que le rookie n’oubliera jamais de sa vie : dans un duel de titans, Anthony Edwards a regardé Lebron James dans les yeux

Parmi les rencontres notables de la soirée, on a pu savourer un beau Los Angeles – Minnesota. Un petit avait envie de rentrer dans la cour des grands et faire du bruit. Il s’agit d’Anthony Edwards et a réussi à provoquer un duel avec Lebron James. S’il a fini par le perdre, « Antman » a gagné beaucoup de points cette nuit et n’oubliera pas cette nuit de sa vie, c’est une certitude.

On se souvient tous de sa première fois… Bien sûr dans le basket. Anthony Edwards se souviendra à coup sûr de son premier gros duel avec Lebron James. Aucunement besoin de dire un traître mot, on le voyait à travers son regard. Dégainer sur la tronche de Lebron James et marquer, sourire, l’accolade avec ce dernier à la fin du match. Il le sait, c’est l’un des jours les plus importants dans sa carrière. Surdoué au possible, il a tout pour être une légende de ce jeu. Sa rencontre fut prodigieuse : 28 points à 10/20 au shoot, dont 5/10 à 3 points, 7 rebonds et 5 passes. Comme le montre les stats, Edwards est capable de planter de loin. Pas seulement en tant que catch and shooteur, il a déjà cette capacité en situation de 1 vs 1 en se créant son shoot. Pour un premier année, c’est assez rare. Il sait aussi distiller pour ses coéquipiers et Lebron James a vu qu’il avait à faire à un gros morceau :

« C’est un super gamin. Évidemment, nous savons ce qu’il peut faire avec un ballon. Il l’a montré ce soir… J’espère que pour moi tout au long de ma carrière, j’inspire la jeune génération à vouloir faire partie de cette ligue et à être géniale… »

Oh oui, il le fait plutôt mal. L’accolade est peut être même trop sincère à la fin du match. Comme un neveu qui retrouve son tonton préféré, Anthony Edwards et Lebron James ont pu s’échanger des mots. Malheureusement pour le rook’, Bron était trop au-dessus cette nuit : 30 points à 13/20 au shoot, 13 rebonds et 7 passes. Ce sera lui qui plante les shoots qui tuent dans le money-time et bien que les défaites morales sont bien trop nombreuses avec les Wolves, l’équipe a vraiment joué les yeux dans les yeux contre les Lakers. Oui, A.D n’était pas là mais D’Angelo Russell non plus. Dennis Schroder s’est occupé d’être le lieutenant avec 24 points et c’était justement le point faible chez Anthony Edwards. Personne n’a su vraiment le seconder malgré un beau collectif. Le dernier quart-temps des Lakers a été trop costaud des deux côtés pour l’emporter.

Avant que Lebron James prenne sa retraite, Anthony Edwards a le temps de se muer en star. Il est déjà sur la bonne voie lors des dernières semaines. Son talent est trop énorme pour échouer, à lui de faire les choses bien.

Entre Lebron James et Mariah Carey, Keldon Johnson a déjà choisi son GOAT

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le tweet de la nuit : Lebron James lâchera t-il bientôt un album ? Le peuple veut ain't easy avec Kevin Durant sur spotify

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités