*
Connect with us

Actualités

Damian Lillard n’est pas fait du même bois que les autres : 3 paniers à 3 points en 2 minutes, merci au revoir

Des choses inexplicables arrivent et quand ça concerne le money-time, le nom de Damian Lillard sort en premier. Une nouvelle fois, il a réussi à choquer son monde. Luguentz Dort avait pourtant l’air de remporter son duel, avant que Dame sorte une fin de match irréelle au possible. Le genre de truc qu’on ne voit que dans les jeux vidéos.

31 points ? Bon match. Voilà ce que tout le monde s’est dit en voyant le boxscore sur NBA.com ou ESPN. La vérité est pourtant toute autre. Oui, Dame a bien joué mais il a galéré. Si on enlève les 4 derniers minutes du match, Damian Lillard s’est fait tuer par Luguentz Dort. Incapable de résister au défi physique de son adversaire direct, c’est à se demander qui était le vétéran dans l’histoire. Plusieurs fois dans ce match, le joueur du Thunder renvoie la star sur le banc qui ne se contrôle pas en faisant des fautes. Lors du dernier match, il avait déjà été usé contre à ce même joueur mais il s’est dit cette fois que c’en était assez. Il reste 4 minutes et 11 secondes à jouer et l’impossible se réalise. 4 paniers à 3 points en à peine 3 minutes. 4 PANIERS A 3 POINTS. Tous contestés. C’est le genre de chose qu’on ne peut expliquer, il suffit juste d’admirer.

Le Thunder n’a vraiment pas à s’en vouloir. La défaite a certainement un gout amer, surtout en se bouffant 12 points dans le méga money-time de la part d’un homme. Mais ceci est à relativiser. Oklahoma City a eu jusqu’à 24 points de retard. Se bouger le cul, défendre comme des morts de faim, jouer en équipe, revenir, et passer devant, tout ça sans Shai Gilgeous-Alexander, c’est déjà un grand pas. Rien que pour ça, ils peuvent se regarder dans une glace. Luguentz Dort terminera meilleur marqueur avec 23 points. Il aura manqué une star dans la fin de match. Ils auraient pu s’en sortir si Dame n’avait pas eu cette chaleur ambiante qui le caractérise. Avec un tel coup de massue, les coéquipiers d’Al Horford ont pris un coup au moral dont ils ne pourront se relever. A noter que Théo Maledon a été maladroit et n’inscrira que 7 points.

Désolé Stephen Curry, désolé Nikola Jokic mais il y a un certain Damian Lillard qui se pose en tant que candidat au titre de MVP derrière Joel Embiid ou Kevin Durant. Sans ses deux meilleurs joueurs, il aligne les coups d’éclats, tout en portant son équipe vers le haut. Très fort.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Un shoot de la gagne par jour : Damian Lillard n'en finit plus de briser des cœurs, calibre MVP, pas plus pas moins

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités