Tony Parker n'a aucune pitié pour Russell Westbrook et les Lakers : « Ce n’est pas facile de jouer avec »
*
Connect with us

Actualités

Tony Parker n’a aucune pitié pour Russell Westbrook et les Lakers : « Ce n’est pas facile de jouer avec »

Invité à réagir sur la situation des Lakers, Tony Parker s’est confié sur Russell Westbrook, qui a un caractère bien à lui. La légende française a été plutôt dure avec le meneur des Lakers, surtout que cette saison, il n’a pas grand chose à se reprocher, surtout dernièrement où son niveau est monté d’un cran. Est-ce la rivalité avec les Spurs qui a titillé le meneur français ? Il a gardé son âme de compétiteur.

Les Lakers ne sont pas encore lancés mais ça va quand même mieux avec 2 victoires de suite et une 6ème place à l’est. On a cru tout connaître avec « l’après bulle » mais les joueurs sont blessés aux 4 coins du pays. Plus que n’importe qui, Tony Parker sait à quel point c’est dur de créer un collectif avec sa star (vieillissante) blessée. Il a pu voir comment Kobe Bryant a été touchée par les blessures, il l’a connu lui même en se blessant en playoffs. Cela fait partie du jeu et à travers son ton employé, on a bien l’impression que la fin est proche pour Lebron James mais surtout que les Lakers n’iront pas au bout, si Lebron James continue à rater beaucoup de matchs comme c’est le cas depuis qu’il est arrivé aux Lakers. Toutefois, une saison est longue et les Lakers ont le temps de se créer ce fameux collectif :

« C’est pas la même équipe. Avec Lebron il y a un petit espoir [de titre]. Sans Lebron, je pense pas qu’ils vont faire quelque chose. Même avec Lebron ça va pas être facile, c’est pareil il vieillit et donc toutes ces petites blessures, ça fait partie d’une carrière, quand tu vieillis comme ça t’as toujours pas mal de trucs et s’il continue à louper pas mal de matchs, ça va être dur pour eux de créer un collectif. »

Fort heureusement pour les Lakers, Lebron James est de retour après avoir finalement eu un faux test positif. Lebron James trop souvent blessé et Anthony Davis en mode HLM, le joueur qui assume son statut ses dernières semaines et c’est bien le seul. Russ tourne à plus de 20 points, 8 rebonds et 8 passes. Russell Westbrook fait plutôt une bonne saison dans le marasme actuel des Lakers mais pour Tony Parker, ça ne suffit pas. Son analyse est assez dure puisque Russ s’est mis en retrait et est productif, bien plus que Davis vu les conditions. On parle quand même d’une 3ème option et pourtant, il a quasi des chiffres de MVP et malgré quelques couacs, a montré une énorme capacité à mener son équipe à la victoire en fin de match :

« Il veut tellement faire beaucoup de choses, il a tellement la balle dans ses mains tout le temps, tout le temps, de prendre un rythme. Un moment donné faut que ça vienne de lui, qu’il s’adapte à ses coéquipiers mais quand t’as tout le temps la balle comme ça parce Anthony Davis a besoin de la balle, Carmelo aussi, Malik Monk il faut le trouver. Pour moi, c’est à lui en tant que meneur de jeu de trouver des solutions pour que les Lakers gagnent »

Le constat est dur de la part de Tony Parker et on sent que c’est l’ancien joueur qui parle, plutôt que le retraité. Les Lakers ont clairement des efforts mais nous ne sommes qu’au mois de décembre et à eux de prouver le contraire à TP.

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Le top 10 de la nuit : Nikola Vucevic est donc un dunkeur fou lui aussi

  2. Pingback: Le souvenir du jour : quand Tony Parker s’emportait contre George Eddy, beaucoup de passion entre les deux hommes

  3. Pingback: Le foirage de Russell Westbrook dans le money-time : un petit air de déjà vu...

  4. Pingback: Russell Westbrook ne supporte plus les critiques et le fait savoir : "Cela me passe au-dessus de la tête : ce que veulent ou non les gens, ce que je devrais faire…"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités