*
Connect with us

Actualités

Tobias Harris voulait fumer tout le monde dans le money-time et il a assumé : « Gagner par tous les moyens, c’est vraiment ma mentalité »

Philadelphie enregistrait le retour de Joel Embiid mais le pivot s’est fait piquer la vedette par un certain Tobias Harris, intenable dans le money-time. Il pique la vedette à son pivot ainsi qu’à Karl-Anthony Towns, meilleur marqueur du match hier.

Quel plaisir de revoir Joel Embiid après un mois d’absence et il n’a pas tardé avant de se faire remarquer. Le pivot de Philadelphie a été l’auteur d’un bon match, quoi qu’assez mou dans son ensemble. Rien de plus logique après avoir raté autant de semaines de compétition : 24 points et 8 rebonds. Il a été dominé dans sa globalité par Karl-Anthony Towns : 39 points, 14 rebonds et 5 passes. Les deux intérieurs ont fait beaucoup parler avec un poster du 2ème cité sur le 1er, et aussi une belle séance de catch. Toutefois, le match était assez laborieux dans son ensemble comme le résume assez bien Doc Rivers : « Nous avons gagné le match, mais je n’étais pas ravi de notre façon de jouer. C’était un de ces matchs somnolents et laids. Nous avons eu tellement d’occasions de tuer le match, mais nous avons refusé de le faire ce soir. »

Et justement, celui qui a tué le match se nomme Tobias Harris. En début de saison, il avait annoncé que son but était d’être le go to guy dans le money-time. Bien que Joel Embiid reste la référence de l’équipe, Tobias Harris shoote à plus de 50% dans les 5 dernières minutes d’un match, quand il est serré. Il allait assumer ce statut de clutch player en toute fin de match en allumant comme un pyromane. Minnesota revient à 4 petits points à 3 minutes et 47 secondes et l’ancien joueur des Clippers enclenche la seconde. Il plante 10 points en 3 minutes. Les Wolves ne s’en remettront pas : « Gagner par tous les moyens, c’est vraiment ma mentalité. Mon intention est de faire tout ce que je peux pour revenir dans les vestiaires avec une victoire. »

On espère qu’il sera capable de faire de même en playoffs. On dit souvent que la saison régulière est le simple prolongement de la post-season. Tobias Harris devra prouver, c’est ce que font les vrais All-Stars parait-il…

Le shoot de l’année a eu lieu NCAA : Jalen Suggs envoie Gonzaga en finale sur un buzzer du milieu de terrain !!!

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Pour une fois il a visé juste : Shaquille O'Neal se confie sur l'affaire Russell Westbrook

  2. Pingback: Tobias Harris montre qu'il a travaillé pour ces moments : 37 points à 15/29 au shoot, 6 rebonds et un match 1 arraché

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités