*
Connect with us

Actualités

Serge Ibaka raconte comment il s’est fait recruter par Kawhi Leonard : un robot reste un robot

Source photo : Know Your Meme

« What it to babyyy, what it dooo. » Tout le monde se souvient de cette séquence entre Kawhi Leonard et Serge Ibaka dans la voiture. La naissance d’une amitié diront les fans des Raptors. Cette belle relation continue mais à Los Angeles et les « négociations » ont été rapides pour recruter « Iblocka. »

C’est désormais officiel : Serge Ibaka a signé un contrat de 18.9 millions de dollars sur deux ans pour s’offrir les services du congolais. Il remplacera numériquement JaMychal Green parti à Denver et Montrezl Harrell à Los Angeles mais aux Lakers. Pour se faire, Kawhi Leonard lui a envoyé un petit message pour recruter son fidèle ami. Dans une conférence de presse, Serge Ibaka a pourtant déclaré qu’au début de la free agency, il ne pensait pas partir. C’est la terrible loi de la NBA, son business toujours plus florissant oblige les joueurs à bouger aux 3 coins du continent. Il est maintenant rare de voir un joueur rester 5/10 ans dans la même équipe, y compris les superstars. ESPN a rapporté les propos de Serge Ibaka :

« [Kawhi] m’a envoyé un message, « Hey, quoi de neuf..? Frère, tu viens ou pas ? »

Real story et cela ne nous étonne pas de la part de Kawhi Leonard, ce personnage si énigmatique et robotique. Serge Ibaka est un peu déçu de partir du pays de Justin Bieber car il a adoré être à Toronto et regrettera amèrement tous les fans, n’ayant pas pu dire au revoir à sa désormais ancienne franchise. La direction avait décidé de prendre un autre chemin. Elle a sûrement voulu ne pas faire d’offres ou du moins pas assez élevées au goût de l’international espagnol. Les Raptors ne s’en sont jamais cachés, l’objectif est clairement la free agency 2021. Le plan Giannis doit marcher, auquel cas la franchise devra commencer un nouveau chapitre de son histoire.

Concernant les Clippers, Serge Ibaka est enfin une force de dissuasion dans la raquette. Un grand manquement l’an passé. Aucun shotblocker de renom capable de faire fuir les athlètes adverses. L’intérieur sera aussi très utile en attaque, capable de shooter au loin, ce qui fera plaisir pour des joueurs de 1 vs 1 tels que Paul George et Kawhi Leonard. Il a aussi aucune difficulté à mettre son égo de côté et commencer sur le banc. Le roster est complet mais ça manque encore d’un vrai leader à la mène, capable de mener la barque offensivement, en tant que floor general.

Gagner le titre comme en 2019, c’est tout le mal qu’on leur souhaite. L’arrivée de Serge Ibaka permettra peut être de canaliser Kawhi Leonard et puis si c’est pour faire un what it do baby part II, on ne dit pas non.

Quand le coach de Kawhi Leonard était une crapule : la star des Clippers n’a pu jouer au basket pendant un an…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités