*
Connect with us

Histoires

Quand le coach de Kawhi Leonard était une crapule : la star des Clippers n’a pu jouer au basket pendant un an…

Kawhi Leonard n’a jamais été destiné au statut d’All-Star qui est le sien aujourd’hui, enfin c’est avant de connaître le personnage édifiant qu’il est. L’ailier a galéré au début de sa carrière amateur et plus précisément au lycée. Son coach n’avait pas de cœur, on espère qu’il regrette aujourd’hui et qu’il est au chômage. C’est cru mais Kawhi Leonard a failli passer à côté de son destin.

Retour dans les années 2000. Comme chaque petit gars qui a fini le collège, Kawhi Leonard est pressé d’aller au lycée plus que n’importe qui, il rêve de rentrer dans l’équipe A de basket de son lycée. Petit problème pour « The Klaw », sa maman n’habite pas en ville. Il doit absolument trouver une solution pour se rendre aux essais afin d’intégrer l’équipe du lycée. Pour sa première année highschool, il étudie à la Canyon Springs High School à Moreno Valley en Californie. Jeff Stovall était alors le coach de basket de l’époque et lui s’en fout complètement, Kawhi Leonard ne peut pas venir, et alors ? Qui est Kawhi Leonard après tout ? C’est pas comme si un premier année pouvait carry l’équipe. L’ailier des Clippers demande alors à son coach si ce n’est pas possible de décaler rien que pour lui les essais. Stovall n’en a que faire, quand bien même The Klaw lui expliquait sa situation avec sa mère :

«L’entraîneur était très strict et il ne savait rien de Kawhi.» Steven Mallory, ami de Leonard et ancien coéquipier du lycée. «Tout le monde essayait de lui parler de Kawhi, et il ne voulait rien savoir.»

Résultat des courses, Kawhi Leonard abandonne le basket pendant un an et décide de jouer au foot et il est plutôt bon avec ses mains de la taille de la discographie de Celine Dion. C’est alors que l’un de ses mentors, Marvin Lea (lui était à l’université à cemoment), le voit jouer lors de l’été suivant et voit un potentiel en Kawhi Leonard. Marvin Lea jouait le rôle de l’arbitre et pour impressionner les refs, il faut le faire. La saison suivante, « The Klaw » est enfin accepté par le coach mais à l’image de toute sa carrière au lycée et en NCAA, il n’avait pas vraiment la cote – 8ème ailier du pays et 48ème joueur du pays par ESPN- personne ne savait que dans l’ombre, le Clipper était un bourreau de travail comme peu de joueurs le sont, tout ça grâce à son père et son éthique. Il commence à faire un peu de bruit lors de sa 2ème saison mais décide de rejoindre le lycée par lequel est passé son fameux mentor, Marvin Lea, le Martin Luther King High School. Un programme qui est bien plus réputé et que les coachs NCAA ont déjà entendu parler. L’occasion était parfaite et pendant sa 3ème année, Kawhi Leonard passe à un stade supérieur, notamment grâce à son physique. Devenu monstrueux en défense, il impressionne son entraîneur au lycée alors qu’aucun match n’a été encore joué :

“Quand il s’est montré, je me suis dit « Oh p*tain de m*rde. » J’ai appelé mon père et je lui a i dit.Tu dois venir maintenant. Je pense que nous avons peut être un joueur NBA. » le coach de Kawhi Leonard

Non, les Spurs n’ont pas fait de Kawhi Leonard une star. Avec son éthique de travail et son amour infaillible pour le basket, il était certain qu’un jour ou l’autre, le double MVP des finales serait devenu un grand.

Le plus grand regret de la carrière de Kyrie Irving : son lycée de New Jersey banni du tournoi d’état lors de sa dernière année

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires