Connect with us

Analyses

Russell Westbrook, le trade – Analyse, Part I : OKC empile les TDD, encore un All-In de Houston qui récupère « encore » une Star

Source photo : Bleacher Report

Alors qu’ils n’étaient pourtant pas les favoris, les Rockets ont réussi à récupérer Russell Westbrook en échange de Chris Paul. Comme dans tous les blockbusters, il y a une analyse à faire et nous allons tenter d’en proposer une à froid. Et dans cette première partie, on se concentre sur les équipes : Houston et OKC. 

  • Le Thunder empile les tours de draft

Outre Chris Paul, c’est surtout les tours de draft qui sont intéressants du côté du Thunder. Et le plus excitant pour eux : des choix de draft des classes 2024 et 2026 (protégés 1-4). Et d’ici là, James Harden et Russell Westbrook ne seront plus dans leur prime, et par conséquent, les Rockets ne joueront peut-être plus le titre. Ce serait clairement le jackpot que Houston soit dans les bas fonds de la conférence Ouest à ce moment précis. Et si dans le même temps, le Thunder est redevenu une bonne équipe (ou même une équipe moyenne), ce n’est que du bonus pour Sam Presti et ses potes.

D’autre part, il y a aussi les swaps des picks en 2021 et 2025. C’est à dire que si le choix de Houston est plus haut que celui d’OKC, alors le Thunder récupérera le choix des Rockets. Par exemple, si les Texans obtiennent le pick #14 et le Thunder le pick #19, les picks seront échangés. C’est  du bénéfice pour les dirigeants du Thunder dont le futur proche est porté sur une reconstruction. Et d’ailleurs, entre 2024 et 2026, la reconstruction pourrait déjà être bien entamée, voire achevée. Evidemment, c’est le meilleur des cas sachant que le projet peut également stagner. 

  • Encore un All-In tenté par les Rockets

Après celui de CP3 il y a deux ans, les Rockets tentent un nouveau coup de poker en ramenant Russell Westbrook dans le Texas. On le sait, la patience n’est pas la première qualité de Houston et Daryl Morey a tendance à toujours s’améliorer ou au moins à tenter de bouger les choses. Un cadre et une grande partie du coaching staff sont partis, une superstar est arrivée. Clairement, c’est le deuxième All-In tenté par les dirigeants Texans en très peu de temps. Le premier n’a pas marché, le second fonctionnera t-il ?

Par ailleurs, nous ne pouvons toutefois pas dire que les Rockets sont perdants. Car en effet, ils ont réussi à trouver preneur pour le contrat boulet de Chris Paul et la contrepartie est excellente malgré les qualités de CP3. Et même si les points forts de Russell Westbrook sont différents, il pourra apporter à cette équipe. Certes, le marsupilami est une star qui divise mais rappelons qu’au départ, les Rockets n’arrivaient pas à échanger Crésus Paul contre quoi que ce soit.

Voilà pour la première partie de l’analyse de ce blockbuster qui fut entièrement consacrée aux équipes. Dans des buts bien différents, les Rockets et le Thunder ne sont pas perdants au niveau « business ». Seul le futur nous dira si les deux équipes sont gagnantes ou pas. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in Analyses