*
Connect with us

Histoires

Quand la NBA demandait à Bruce Bowen de changer sa façon de défendre

C’était une première dans l’histoire. Jamais on a demandé à tel ou tel joueur de changer sa façon de défendre. Cela va pourtant arriver à un dénommé Bruce Bowen, qui a blessé un nombre incalculable de stars. Des années plus tard, la NBA a enfin décidé de protéger les attaquants.

Heureusement que James Harden n’a pas connu Bruce Bowen dans les années 2000, il aurait sans doute été blessé. Le numéro 12 légendaire des Spurs fait partie de ces joueurs qui auraient pu gagner le titre de meilleur défenseur de l’année. Hormis Ron Artest, aucun joueur extérieur des années 2000 ne pouvait s’asseoir à la table de Bruce Bowen en ce qui concerne la défense sur les meilleurs scoreurs. Les 2000’s est l’âge de gloire des arrières scoreurs à outrance, qui ne vivaient que par l’isolation. Les fistons de Michael Jordan par excellence. Sans un vrai défenseur extérieur, il était dur d’aller au bout. Nous sommes encore à un moment de la ligue où les contacts restent assez durs sur l’homme. Si Bruce Bowen rend fou Dirk Nowitzki en passant par Allen Iverson, Steve Nash ou encore Tracy McGrady grâce à sa réputation de glue guy et ses mains actives, la NBA décide de sévir et elle avait déjà le viseur sur l’ancien joueur de pro A. Il avait la manie de laisser ses pieds qui traînent en dessous des chevilles de ses adversaires, ce qui provoquait énormément de blessures.

David Stern a reçu énormément de demandes de la part de  plusieurs dirigeants de franchises, qui en avaient assez de voir le joueur ne pas rester impuni. La NBA lui a ainsi demandé de changer sa manière de défendre, auquel cas il recevra des amendes voire même une suspension. Il a fallu un énième accident, cette fois contre Steve Francis, pour que la NBA décide de sévir. Bruce Bowen avouera à la fin de sa carrière qu’il savait qu’une blessure pouvait arriver avec de tels agissements. 2ème au vote des DPOY en 2005, 2006 et 2007, il a enfin avoué vouloir blesser Ray Allen. C’est la seule fois qu’il fera de telles confidences mais il sait au fond de lui que ce genre d’incident intentionnel est arrivé plus d’une fois.

Il a réussi l’exploit de blesser Vince Carter 4 fois, quand bien même ils ne jouaient même pas dans la même conférence pendant leurs plus gros duels. Les images parlent d’elles mêmes pour prouver le côté dirty player de Bruce Bowen, bien que Pop n’ait jamais voulu l’avouer : «J’ai rassuré Bruce Bowen. C’est le meilleur défenseur de la NBA sur les extérieurs. Qu’il ne change rien à sa façon de faire. Franchement,, tout ce qui se passe en moment, c’est minable et injustifié. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires