*
Connect with us

Actualités

Quand Charles Barkley compare Rich Paul et Klutch Sports à une sorte de mafia

Source photo : USA TODAY

Charles Barkley est en feu en ce moment et crache son lance flamme sur tout ce qui bouge. Dernière victime en date ? Rich Paul et son agence Klutch Sports, qui ne laissent jamais indifférents.

Rich Paul a fait du chemin depuis son enfance dans un appartement une pièce. Il démarre sa carrière en faisant du business ici et là concernant des maillots qu’il revend. C’est alors qu’il rencontre Lebron James, à peine un avant que ce dernier aille en NBA. Des années ont passé depuis et voilà les deux -désormais amis – sur le toit du monde, chaque dans son domaine. Rich Paul n’est pas aimé des autres agents et parmi ses haters, on retrouve aussi Charles Barkley. Ce dernier prend exemple le trade d’Anthony Davis vers les Lakers et pense qu’il aurait dû aller ailleurs et que Rich Paul aurait monté la tête à Anthony Davis. S’il parle de ça, c’est aussi à cause de Ben Simmons, lui aussi signé chez Klutch Sports. Ce dernier souhaiterait atterrir en Californie et en a marre d’être le bouc émissaire chez les Sixers, ses mauvais playoffs jouant aussi un rôle :

« Vous savez comment fonctionne ce groupe », a déclaré Barkley à propos de Rich Paul et Klutch Sports. «Ils essaient d’échanger leurs joueurs là où ils veulent. [Les Lakers] avaient de meilleures offres de Boston et je pense peut-être New York. Mais ils disent « non, il va aller à LA et va jouer avec LeBron ou il ne va pas jouer ».

«Ils ont juste intimidé la ligue. À un moment donné, une équipe de la ligue doit s’imposer et dire : « attendez une minute, j’ai payé votre gars ». Vous ne pouvez pas m’intimider pour que je l’échange et recevoir de la merde en échange». J’espère donc que quelqu’un dans l’organisation des Sixers aura des burnes. »

Depuis quelques années, Rich Paul fait beaucoup parler mais ces dernières semaines, le ton est monté. On pense à l’affaire Nerlens Noel, qui a récemment porté plainte contre Rich Paul pour « violation d’une obligation fiduciaire, de rupture de contrat et de négligence ». Il l’accuse de lui avoir fait perdre 58 millions de dollars. De plus, l’arrivée de Kendrick Perkins, proche de Lebron James, fait penser à une infiltration dès qu’il parle de Rich Paul. Dès que quelque chose de nocif est dit sur le boss de Klutch Sports, les « sources » du Perk’ viennent démentir pour le « protéger. »

Chacun se fera son avis mais si les joueurs ne veulent plus travailler avec Paul, ils n’ont qu’à partir. Concernant les équipes qui doivent négocier, c’est une autre paire de manche. La solution de Charles Barkley parait un peu trop frontale.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités