*
Connect with us

Analyses

Les pronos de la rédac pour le MIP : toc toc, la team D’Angelo Russell est bien là !

Source photo : Youtube
La saison commence dès demain et les rédacteurs ont donné leur avis. Après les fans de Boston, il semblerait y avoir des fans des Lakers  dans le coin…
Stephane : Jusuf Nurkic

Le trophée le plus dur à prévoir tant il est basé sur l’effet de surprise que produira son vainqueur mais je vois bien Jusuf Nurkic. Parce que sa fin de saison régulière avec les blazers était magnifique, parce que s’il ne fait pas une saison énorme, les Blazers n’iront pas en PO. Surtout je pense que vu le désert du secteur intérieur de Portland, il sera mis en confiance et responsabilisé. Ce dont il a toujours manqué a Denver.

Maxime : Victor Oladipo

Même si on se fout souvent de sa gueule, Victor Oladipo reste malgré tout un basketteur sacrément intéressant tournant à près de 16 points en carrière. En débarquant chez des Pacers décimés et dont le chef de file s’appelle désormais Myles Turner, Totor bénéficiera d’un volume de shoots intéressant qui peut lui permettre de dépasser la barre des 20 points par rencontre. A vrai dire, à part Turner et un Stephenson laissant sa connerie au placard le temps de 48 minutes, personne ne semble en capacité de la dépasser dans l’Indiana. Avec un peu de confiance et un pourcentage de réussite en constante progression, il peut enfin exploser à un niveau convenable pour un numéro 2 de Draft, au bout de 5e saison NBA. Grosse côte à tenter.

Baptiste : Stanley Johnson

L’ailier des Pistons doit cette année prouver qu’il mérite son spot dans le 5 majeur. Mettre 80 pions en ligue d’été ça ne compte pas trop, et Stan Van Gundy compte sur lui, et il a le potentiel pour apporter une plus-valu à cette équipe.

Pierre : D’Angelo Russell

En tant que fan des Lakers, il fallait voter juste. On l’a vu en pré-saison, le bougre est en forme. Il a compris qu’il fallait bosser dur pour réussir. Même s’il n’aura pas une grosse augmentation statistique, il jouera à son meilleur poste, celui d’arrière.

Tsirofo : D’Angelo Russell

Ce bon vieux D’Angelo Russell me rappelle un certain Marbury. Il comprend le jeu, il a toutes les qualités pour être une superstar et un talent inné. Quelques petits bémols cependant, sa petite personne et un cerveau qui semble à l’envers. Cela dit avec un changement d’environnement et une confiance du front office. Je le vois bien exploser vers les 22 points de moyenne.

Trophée assez compliqué à décerner mais il faut bien prendre des risques. On est pro du prono ou on ne l’est pas !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses