Connect with us

Analyses

Preview Orlando Magic – Présentation de l’effectif : On prend les mêmes et on recommence

Source photo : basketinfos

C’est parti pour les previews ! Toutes les équipes seront passées au crible et elles seront traitées en trois parties. Nous débutons par la présentation de l’effectif, qui aura pour but de présenter les qualités et défauts du roster.

Arrières

Auteur d’un superbe game winner contre les Raptors lors du premier tour des derniers playoffs, DJ Augustin sera de nouveau le meneur titulaire du Magic pour la saison à venir, du moins au début. Gestionnaire talentueux capable de rentrer ses tirs extérieurs (42% d’adresse à 3-points), il commet peu d’erreurs et a bien progressé en défense depuis l’arrivée de Steve Clifford, comme le reste de l’effectif.

La saison dernière, Evan Fournier a connu sa moins bonne saison d’un point de vue statistiques chez le Magic (15 points par match à 34% d’adresse au tir à 3-points). Pour autant, l’arrière sent qu’il a progressé et se sent un joueur plus complet, dans le playmaking comme en défense. Sorti d’une excellente Coupe du Monde où il a fini dans le cinq majeur de la compétition, le dégarni de Charenton aura une nouvelle fois le ballon en main dans les moments importants.

Ailiers

Jonathan Isaac sera très attendu. Un peu léger par le passé, l’ailier a semble-t-il passé du temps à la muscu cet été puisqu’il est passé de 95 à 104 kilos. Un supplément sur la balance qui lui sera bien utile pour défendre, mais ce sera surtout dans la régularité de ses efforts qu’il sera scruté, notamment en attaque. S’il est capable de progresser au tir et dans l’agressivité, il pourrait approcher la quinzaine de points par match.

En progrès la saison dernière, Aaron Gordon sera une des clés de la saison du Magic. Uber-athlète, il pourra de nouveau évoluer sur les postes 3 et 4 de l’équipe. Solide défenseur de par ses qualités athlétiques, il a aussi pas mal progressé au shoot, et il a le talent pour devenir le meilleur marqueur de cette équipe. Pour cela, il va encore devoir améliorer sa prise de choix.

Pivot

Meilleur pote d’Evan Fournier, Nikola Vucevic s’est vu offrir une jolie prolongation de contrat cet été (100 millions sur 4 ans). Certains joueurs ont tendance à baisser en régime une fois la daronne à l’abri, mais Orlando aura besoin que ce ne soit pas le cas pour son pivot. All-Star la saison dernière, sa capacité à étirer le jeu et rentrer ses tirs extérieurs en plus de son activité au rebond feront de lui une des armes offensives majeures de la franchise.

Banc

First pick de la draft 2017, Markelle Fultz n’a toujours pas pu effectuer ses vrais débuts en NBA. Intriguant pour son premier match de présaison, le meneur est au centre de beaucoup de questions. S’il arrive enfin à retrouver le niveau qui était le sien au moment de sa draft, il sera alors une addition incroyable au roster du Magic et pourra même prétendre au 5 majeur, et ses qualités de playmaker seraient les bienvenues. Patience donc, mais les espoirs semblent permis. Terrence Ross aura à nouveau beaucoup de temps de jeu, son profil de scoreur faisant un bien fou en seconde escouade. Arrivé de Portland cet été, Al Faruq Aminu sera une recrue de choix, lui qui a été l’un des artisans du bon parcours en playoffs des Trailblazers la saison dernière. Enfin, Mo Bamba sera aussi attendu, après avoir seulement participé à une cinquantaine de rencontres pour sa saison rookie.

C’est terminé pour la première partie de cette preview, qui vous aura renseigné sur points forts et faibles du roster. Dorénavant, place à la deuxième partie et aux différentes attentes !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in Analyses