Preview Oklahoma City Thunder - 1ère partie : Le Thunder, un vrai contender ?
*
Connect with us

Analyses

Preview Oklahoma City Thunder – 1ère partie : Le Thunder, un vrai contender ?

Source photo : Yahoo Sports
C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières

Top ! Je suis une machine à triple doubles, je suis un meneur qui explose les arceaux, je suis cependant un joueur qui fait des montagnes russes aux pourcentages, je suis actuellement blessé, et je vais probablement manquer le choc face aux Warriors, lors de l’opening night, je suis je suis ?? Russell Westbrook ! On s’attend à une nouvelle saison de fou, seul défaut à corriger, être moins attirer par le ballon en défense, en tentant des steals impossibles.

A ses côtés, il y a un joueur qui a malgré tout cruellement manqué l’année dernière, puisqu’il s’agît d’Andre Roberson puisque on a bien vu qu’il manquait un stoppeur sur Donovan Mitchell en playoffs. Cette saison, l’objectif de l’arrière est de punir un minimum car sinon, le Thunder jouera encore à 4 vs 5 en attaque. Les corners doivent être son objectif.

Ailiers

Il a préféré rester à OKC plutôt que de jouer avec LeBron James, on vous présente la logique de Paul George. Nous espérons qu’il revienne avec la soif de vaincre puisqu’il s’est fait humilié par un rookie en playoffs. Un game à élimination à moins de 10 points, ce n’est pas pourtant pas la première fois pour lui !

La place de Carmelo Anthony est laissé libre, on mise sur Jerami Grant pour prendre le spot. D’après nous, il correspond mieux que Patrick Patterson au jeu du Thunder étant donné qu’il court plus, qu’il est plus explosif, qu’il apporte de l’énergie et que défensivement il gène avec un bon timing sur le contre. En revanche, il procure moins de spacing que son concurrent.

Pivot 

S’il voulait, Steven Adams pourrait prendre plus de rebonds. Le pivot se contente de poser des écrans bien fat, de défendre dur au sol, et de bien se placer offensivement pour prendre des rebonds offensifs. Au passage, Russell Westbrook peut le remercier puisqu’il doit convertir plus de 50% des passes de son meneur. On aimerait qu’il passe au niveau supérieur mais pour ça, il faudrait que son coach l’utilise un peu mieux…

Banc 

Malgré le fait qu’il soit souvent pointé du doigt, Billy Donovan fait de la résistance. Et cette année, il pourra compter sur un sixième homme de qualité avec Dennis Schroder qui devrait avoir un temps de jeu conséquent et pourrait terminer certains matchs. Ce ne sera pas le cas de Raymond Felton. Sur les postes extérieurs, trois joueurs tourneront : Alex Abrines, Timothé-Luwawu et Ferguson. Enfin, Patrick Patterson sera le back-up de Grant, tandis que Nerlens Noel prendra la place de Steven Adams afin de faire souffler le néo-zélandais.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?n
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses