*
Connect with us

Analyses

Preview Milwaukee Bucks – Présentation de l’effectif : les mêmes forces et les mêmes faiblesses que l’année dernière

Source photo : Milwaukee Journal Sentinel

C’est parti pour les previews ! Et on pour cette première sur les Bucks, nous traiterons du roster afin de présenter ses forces et ses faiblesses. Et comme, c’est globalement le même effectif que lors de la saison champagne de l’exercice précédent, Milwaukee peut prendre (quasiment) les mêmes joueurs et recommencer. 

Arrières

A son retour de blessure, Eric Bledsoe retrouvera immédiatement sa place de titulaire. Sa saison régulière avait été très bonne étant donné que le meneur était régulier, qu’il était impactant sur les bons résultats de son équipe, qu’il défendait bien. Cependant, les playoffs sont arrivés, et ce fut presque la même histoire qu’avec Terry Rozier, sans le trashtalking. Eric Bledsoe a effectivement pris de haut Kyle Lowry et pendant que l’un est champion NBA, l’autre reproduit toujours les mêmes erreurs. A 29 ans.

Wesley Matthews aura la lourde tâche de remplacer Malcolm Brogdon, seul départ majeur de la dernière free agency. Si on ne se soucie pas vraiment de son adresse longue distance et de sa capacité à sanctionner sur les tirs ouverts, l’arrière est en revanche moins ami avec le ballon que son prédécesseur. Handle nettement moins bon et vision de jeu assez limité, Wesley Matthews sera très limité dans le secteur offensif, mais son principal boulot sera d’être un 3&D. 

Ailiers

Récompensé d’une étoile pour la première fois lors de l’exercice précédent, Khris Middleton a donné une énorme satisfaction en saison régulière avec une jolie défense et le côté clutch player. Et même s’il a encore prouvé qu’il aimait jouer contre Boston en playoffs, l’ailier s’est un peu éteint contre Toronto avec moins de 14 points par match, et surtout il fut absent pour suppléer Giannis (qui était déjà en deça de ce qu’il produit habituellement), et ce n’est pas digne d’un lieutenant All-Star. Et Khris Middleton doit remédier tout ça, notamment après avoir été rempilé avec une grosse somme d’argent.

C’est un peu la même histoire avec Giannis Antetokounmpo finalement. Monstrueux en saison régulière avec un titre de MVP, avec des dingueries réalisées de sa part, le Greek Freak n’a pas été digne de son statut lors du duel contre Kawhi Leonard et les Raptors, alors qu’il était au top contre Detroit et Boston. Des limites ciblées, des limites justifiées…et des limites qui ont sûrement fait basculer la série de l’autre côté. Même si son shoot est en progrès, ça reste bien trop léger.

Pivot

Brook Lopez est le pivot parfait pour épauler Giannis et c’est en partie pour cela que le front office lui a fait confiance cet été. Auteur d’une superbe première saison dans le Wisconsin, le pivot tentera de faire la même, c’est à dire, de s’écarter un maximum, de planter de step-back à neuf mètres et de gêner en défense avec ses longs bras. L’ex joueur des Nets et des Lakers a peut-être trouvé l’équipe idéale.

Banc

Pour porter la second unit, Milwaukee peut compter sur George Hill. Très bon lecteur de pick & roll, le meneur peut à la fois créer et scorer, sans oublier qu’il est un défenseur dur sur l’homme. Ensuite, les Bucks ont du shoot, du shoot et encore du shoot sur les postes extérieurs avec Donte DiVicenzo, Pat Connaughton et Kyle Korver. Comme il n’y a pas assez de shoot, Ersan Ilyasova apportera de l’adresse et des passages en force. De la force ? Les Bucks en auront avec Robin Lopez qui est dans le style totalement opposé de son frère, à savoir du rebond, des écrans et de la défense. Mister Bender et Thanasis Antetokounmpo pourraient aussi avoir leur chance.

Voilà pour cette première partie. Giannis Antetokounmpo et les siens vont retenter leur chance, ont une deuxième opportunité. A voir ce qu’ils en feront. Maintenant, on va pouvoir parler des attentes de Milwaukee en termes de jeu et de résultats ! 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Analyses