Preview Houston Rockets - 1ère partie : Le titre ou rien
*
Connect with us

Analyses

Preview Houston Rockets – 1ère partie : Le titre ou rien

Source photo : VAVEL.com
C’est le moment de préparer la saison, ainsi, The Daily Dunk vous livre sa preview de chaque équipe, du premier au dernier. Prêts pour une saison de folie ?

Arrières

Nous pensons tous que la cohabitation entre Chris Paul et Harden allait prendre du temps, finalement elle s’est faite assez naturellement pour le plus grand bien des Rockets. CP3 propose un exercice 2017-2018 exceptionnel et finalement le chat noir a refait surface au pire des moments. Le meneur était à un petit match de découvrir les finales NBA… dur dur. Il essayera de retrouver le All-Star Game cette saison, ça reste d’ailleurs un scandale qu’il n’ait pas été sélectionné en février dernier pour « trop de matchs manqués ».

Il y a en un qui remet son titre en jeu et on parle pas du titre NBA. James Harden remet le titre de MVP en jeu et si pour la saison régulière, il répond toujours présent, le barbu commence à se faire une mauvais réputation dans les gros matchs (Spurs, Warriors), et on ne vous conseille surtout pas d’aller voir ses pourcentages à trois points en playoffs car ça pique énormément.
Il faut aussi passer par les moments difficiles pour prendre de l’expérience pour les grands rendez vous. Il n’y a qu’à voir Stephen Curry.

Ailiers

On a 50% du banana boat puisque Carmelo Anthony a rejoint le navire, et il est parti pour être l’ailier titulaire si l’on en croit la pré-saison. C’est difficile de voir ce que peut apporter Melo à cette équipe étant donné que tous les points forts de l’ailier sont les points forts des Rockets, et que tous les points faibles de l’ancien Knick sont aussi les points faibles des joueurs de Mike D’Antoni.

En tout cas, PJ Tucker conserve sa place de starter, à juste titre, après des gros playoffs. Certes, il s’est complètement effondré lui aussi dans l’adresse extérieure lors du Game 7, mais dans l’ensemble il est au niveau sur cette série. Combativité, hustle, grosse D, trois points dans le corner, l’ancien joueur des Suns était absolument extraordinaire dans cette campagne de playoffs. C’est le genre de guerrier qu’il faut en post-season.

Pivot 

La prolongation du Clint Capela a tardé, mais l’essentiel est là : le Suisse est un Rocket. Élément très important l’année dernière, le pivot se devra d’être encore plus fort en 1 contre 1 défensivement puisque le projet défensif est simple et clair : ça switch de partout. Néanmoins, il devra aussi être la tour de contrôle.

Banc

Enfin, Mike D’Antoni a montré de belles choses défensivement, même s’il était bien aidé par les joueurs, dont certains sont partis (coucou Ariza). Car cette année, autant vous dire que le spacing sera bien moins bon dans la second unit compte tenu de la présence de Brandon Knight et Carter-Williams, que les Rockets veulent utiliser sans le ballon dans ses mains. Sinon, le coach pourra toujours compter sur le 6ème homme Eric Gordon, et la folie de Gerald Green. Sur le poste 4, il y a le discret James Ennis III et Marquese Chriss tandis que Nene prendra les minutes au poste 5.

Voilà notre preview et n’oubliez pas qu’il y aura à chaque fois 3 papiers pour présenter l’équipe : les joueurs, le pronostic et qu’attendre de l’évolution de la saison. Elle est pas belle la vie, avec une équipe par jour ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses