*
Connect with us

Actualités

Officiel : Tom Thibodeau est élu coach de l’année, désolé Monty Williams, le détail des votes pourra le réconforter

Les récompenses tombent une à une et c’est au tour du coach de l’année de crier de joie. Tom Thibodeau remporte le titre de coach de l’année… Une 2ème fois. Beaucoup de fans et analystes avaient vu Monty Williams, ce sera pas pour cette année.

Tom Thibodeau fait donc partie des coachs à avoir remporté le titre de coach de l’année au moins 2 fois, pas mal, ils ne sont que 10. Avant de parler des concurrents, parlons de l’incroyable parcours des Knicks. Outre les résultats, l’équipe s’est créée une vraie philosophie de jeu et une identité avec l’arrivée de Thibs. Un jeu centré sur Julius Randle et surtout une incroyable faculté à défendre. Ce n’est pas pour rien que le désormais double coach de l’année fut le spécialiste de la défense des champions NBA 2008. Une énergie qu’il a su insuffler à Chicago et dorénavant chez les Knicks. La franchise est passée d’un bilan de 21 victoires et 45 défaites, à 41 victoires et 31 défaites soit un pourcentage en hausse de 20%. On retiendra en plus une belle qualification en playoffs, une première depuis les demi-finales perdues face aux Pacers, c’était sous l’ère Woodson. Les Knicks avaient alors gagné 54 matchs en 2013.

Image

Monty Williams aurait pu prétendre à ce titre. Il est d’ailleurs premier dans la catégorie 1ère place, ce qui peut paraître incompréhensible de ne pas repartir avec la trophée. Il échoue à 11 points du titre. Avec l’arrivée de Chris Paul et Jae Crowder essentiellement, Monty a su être dans la continuité de la bulle. Personne ne voyait les Suns 2èmes à l’ouest et leur parcours force l’admiration entre la jeunesse et les vétérans. Quin Snyder a aussi surpris, avec en plus la première place de la ligue, un jeu léché des deux côtés du terrain. Il a qui puis est, fallu faire sans Donovan Mitchell pendant un gros mois. Son score fait peine à voir, au vu du travail acharné produit depuis le début de la saison. On retrouve ensuite Doc Rivers, Nate McMillan ou encore Steve Nash !

Il n’est pas facile d’être coach. Thibodeau a remporté son 2ème titre et s’il est déjà rentré dans l’histoire, il manque le titre suprême pour vraiment faire partie des très grands.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités