L'histoire des célébrations : ice in my veins de D'Angelo Russell vient en réalité de son papa
*
Connect with us

Anecdotes

L’histoire des célébrations : ice in my veins de D’Angelo Russell vient en réalité de son papa

Après Vince Carter et Dikembe Mutombo, c’est au tour de D’Angelo Russell de passer sous le crible avec son fameux : ice in my veins ! 

Après Los Angeles, Brooklyn, Golden State et maintenant Minnesota, le garçon a fait un sacré chemin. Après les vieux briscards, on revient un peu plus dans la génération actuelle avec une célébration connue de tous. La première fois qu’il réalise cette célébration ? Sa meilleure performance en carrière à ce moment contre… Brooklyn, alors qu’il évolue encore aux Lakers. 39 points pour le meneur de jeu et surtout un money-time de fou furieux. C’est alors qu’il pointe son bras et lâche « Ice in my Veins ». Cette célébration sera la sienne et reste l’une des plus connues de la NBA actuelle.

Pendant une interview accordée à Alex Wong de GQ, il s’explique. Cette célébration vient en réalité d’une idée de son père. Ce dernier expliquait à son fils ceci :

« Il me disait toujours d’être préparé pour les grands moments. Tu dois avoir de la glace dans tes veines. Tu ne dois pas avoir de sentiments. Tu dois te montrer et jouer le plus dur que tu peux. »

Ainsi, à chaque moment chaud dans le money-time et ils sont nombreux dans sa jeune carrière, D-Lo réalise souvent cette célébration pour prouver que le joueur le plus clutch sur le terrain, c’est bien lui.

Maintenant à Minnesota, on espère qu’il pourra montrer tous ses talents dans le money-time et réaliser à de nombreuses reprises cette célébration car le garçon a le flow.

Steve Kerr énervé mais surtout déçu par son rookie James Wiseman : « Ca nous blesse »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Anecdotes