*
Connect with us

Actualités

Les Celtics répondent enfin aux Nets : Jayson Tatum était en mission pour mener Boston vers la gloire

Source Photo : USA Today

Etouffés lors du Game 2, les Celtics devaient réagir au TD Garden s’ils voulaient garder un espoir de survivre dans la série. Opposés à des Nets voulant conclure le plus rapidement possible ce premier tour, Jayson Tatum nous a sorti une masterclass pour remporter ce Game 3.

D’entrée, les Nets montrent qu’ils ne sont pas venus pour rigoler. Kyrie manque son premier tir, et ensuite, Brooklyn déroule. Tout rentre pour les Nets qui enchaînent un 6/6 au tir et démarrent la rencontre par un 19-4. Boston est amorphe en défense, autant dire que face à Kevin Durant et James Harden, ça se paye cash. Les Celtics vont se réveiller par l’intermédiaire de Jayson Tatum. À 9 points lors du Game 2, il mène les siens d’une main de maitre alors qu’ils sont à la dérive : un shoot mid-range, un contre sur KD et deux drives parfaitement convertis pour remotiver les Celtics. Brooklyn se relâche derrière et subit un run de 10-0 en 1:30. Boston prend les devants, Jay-T assume son statut pendant que Marcus Smart bombarde à l’extérieur et que Tristan Thompson s’impose à l’intérieur, avec une circulation du ballon bien gérée. En face, les deux anciens d’OKC font le boulot pour ne pas voir les C’s creuser l’écart. Mais surtout, celui sur qui tous les yeux étaient fixés est absolument transparent ce soir. De retour au TD Garden, Kyrie Irving, bien hué comme on pouvait s’y attendre par les supporters, avait oublié qu’il avait un match à jouer. 2 points en première mi-temps, Uncle Drew est fantomatique et n’apporte absolument rien à Brooklyn, aussi bien au scoring qu’à la création.

On prend les mêmes et on recommence en deuxième période : KD-Harden d’un côté, Tatum-Smart de l’autre. Ce sont les quatre seuls joueurs à rentrer des tirs et on ne compte pas sur la bataille des meneurs pour nous faire vibrer. Kevin Durant fait du Kevin Durant, moins présent défensivement qu’au match précédent, il rappelle que c’est l’un des meilleurs attaquants au monde (39 points, 9 rebonds). À côté de lui, James Harden est tout aussi insolent. Régulier sur tous les quarts-temps, The Beard empêche Brooklyn de décrocher (41 points, 10 passes décisives, 7 rebonds). Et oui, parce qu’en face, Marcus Smart se transforme en sniper d’élite, mais surtout, Jayson Tatum prend le match à son compte : 19 points dans le 3ème quart. Il est littéralement injouable. À trois points, en fadeaway, en step-back, en sortie de dribble, à mi-distance, rien ne peut empêcher Tatum de scorer. Les quelques coups d’éclats de Fournier (17 points) et de Thompson (19 points, 13 rebonds) font la différence en fin de match. Kyrie finit par mettre quelques shoots, mais termine son match aussi mal qu’il l’avait commencé (16 points, 6/17 au tir). Malgré les fautes à répétition dans les dernières minutes, les Celtics conservent leur matelas d’avance et décrochent leur première victoire dans la série pour revenir à 2-1. Le TD Garden peut célébrer son héros, Monsieur Jayson Tatum, auteur de 50 points à 16/30 au tir dont 5/11 derrière l’arc, 7 passes décisives, 6 rebonds.

Malmenés à Brooklyn, les Celtics ont montré du caractère au TD Garden pour s’offrir le Game 3. Avec un Tatum de feu et un collectif retrouvé, ils ont réussi à déjouer les plans des Nets. Un exploit que Boston sera capable de reproduire lors du Game 4 ?

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Un shoot symbolique et pour l'histoire : Jayson Tatum envoie le shoot de la gagne sur Kevin Durant et les 50 points en prime

  2. Pingback: 44 points dans le vent : Luka Doncic est prévenu, les Clippers ne se laisseront pas faire

  3. Pingback: L'erreur d'arbitrage qui aurait pu coûter chère, au détriment de Kevin Durant : "Ce n'est pas du basket"

  4. Pingback: James Harden voit la défaite comme une bénédiction : sit down, be humble

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités