*
Connect with us

Actualités

44 points dans le vent : Luka Doncic est prévenu, les Clippers ne se laisseront pas faire

C’est une toute nouvelle série qui commence dans la conférence ouest. Malgré un Luka Doncic étincelant, les Clippers ont fini par remporter le match avec enfin les bons joueurs sur le terrain… La série s’annonce plus dure qu’il n’y parait et c’est aussi ça les playoffs !

Le changement dans le cinq de départ de Tyronn Lue (Reggie Jackson pour Patrick Beverley) ne changera pas grand chose,  Luka Doncic était venu pour faire du sale et Zubac va vite retourner sur le banc. Le slovène claque un 3/3 au shoot pour commencer son match. Il est tellement lancé qu’il continue pendant l’intégralité de la partie, peu importe la défense en face. Son match est d’une qualité exceptionnelle : 44 points à 15/28 au shoot, 7/13 à 3 points, 9 rebonds et 9 passes. Que demander de plus ? Le collectif est là après tout, en témoigne les 14 points de Brunson ou Kleber, 12 de Tim Hardaway Jr, bien que ce dernier est maladroit, ils sont dans leur rôle. Il manque l’apport de Kristaps Porzingis, il manque l’apport d’un vrai numéro 2 et ce dernier n’a pas assumé. Incapable de prendre ses shoots ou de ses positions au poste bas quand il a le matchup favorable, ça commence à devenir embêtant, Kawhi Leonard ou pas en face. Luka Doncic ne pourra pas faire tout, tout seul éternellement. De plus, la défense fut aux abonnés absents en fin de match, un coup de pouce n’aura pas été de refus.

Les Mavericks ont fait un peu le même match que les Nets. Une domination outrageuse en collant un 30 à 11. Tyronn Lue prend alors un temps mort et dit à ses gars « restez dans la course ». Un discours peu convaincant mais ça a marché. Paul George fait un taff monstre en première mi-temps pour justement garder les siens dans la course. Il terminera à 29 points. Kawhi Leonard est toujours aussi précieux et rentre dans un duel face à Luka Doncic, les deux se répondent du tac o tac. 36 points à 13/17 pour l’ailier et ce sera finalement dans le dernier quart-temps que Dallas rompt. L’offense ne répond plus et Rajon Rondo va faire le taff. Pas en marquant (2/9) mais en jouant les leaders. Déjà en prenant ses responsabilités sur Luka Doncic mais il va surtout orchestrer l’équipe, en posant des écrans, guidant les siens sur chaque huddle et offrant quelques points précieux tout de même. Dallas est perdu en défense. Faut-il changer ? Faut-il couvrir le pick and roll traditionnellement ? Marcus Morris profite des décalages pour allumer à 3 points, il en rentrera 3 précieux et les Mavericks finiront par lâcher prise… Tyronn Lue a enfin compris que le small ball pouvait faire la différence, Rick Carlisle n’a pas eu le temps de contrer son plan de jeu et on a hâte de voir son adaptation.

Les Clippers vont bien mieux et ça va booster leur confiance pour la suite de la série. Rien est joué. De Batum, à Rondo, en passant par Mann et Morris, tous les rôle-players ont joué leurs rôles. La défense dans le dernier quart-temps a été assez solide pour l’emporter. Maintenant, commencer les matchs la tête à l’endroit, ce serait peut être mieux pour se mettre en bonne position.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Nicolas Batum, clé du match pour freiner Luka Doncic, pour le plus grand bonheur de Tyronn Lue

  2. Pingback: Kawhi Leonard, Paul George et Tyronn Lue ont la confiance pour pousser le match 7 : les Mavs peuvent déjà réserver leur billet retour

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités