La vidéo de la nuit : Evan Fournier tape le sprint de sa vie pour éviter à Julius Randle de faire une énorme boulette
*
Connect with us

Actualités

La vidéo de la nuit : Evan Fournier tape le sprint de sa vie pour éviter à Julius Randle de faire une énorme boulette

Le shooteur, le clutch player, la calvititateur (oui, on vient d’inventer un mot pour les gens qui ont la calvitie) mais que dire de l’exemple que peut donner Evan Fournier en tant que coéquipier ? Le français a prouvé une fois de plus qu’il faisait partie de la crème des grands dans ce registre, à défaut de gagner des matchs.

C’est un petit détail qui nous alertait après le tweet de NBA France, répertoriant les meilleures actions des français. Meilleur marqueur du drapeau bleu, blanc, rouge de la soirée, Evan Fournier, comme si souvent lors de cette année 2022. Auteur de 16 points, il inscrit un stepback à 3 points plus qu’important et qui aurait pu être le tournant du match. Sans le savoir, ce sera bien un tournant du match pour les Knicks mais dans le mauvais sens… Julius Randle pète un plomb et manque de faire l’irréparable, les Suns profiteront de cette cassure mentale. Il a déjà touché l’arbitre (et sera peut être suspendu pour le prochain comme l’indique le règlement) mais semble vouloir vraiment se battre. Et de là, Evan Fournier qui était reparti défendre (si, si) tape le sprint de sa vie pour « protéger » son intérieur. Après l’avoir calmé, les deux joueurs repartent et se donnent un high five, après avoir évité un drame. C’est assez symbolique de la valeur de Fournier. Oui, c’est un bon joueur mais c’est sans doute encore un meilleur coéquipier et les joueurs au sein du vestiaire semblent le comprendre.

Malgré qu’il soit un bon coéquipier, ça ne permet pas à son équipe de gagner et les coups de sang de Julius Randle se multiplient au fil de la saison. L’exercice 2021-2022 n’est pas terminé mais il faudrait un sacré retournement de situation pour inverse la tendance.

(Passage d’Evan Fournier à 1.07)

Coach K a envoyé une lettre personnelle à Michael Jordan après qu’il ait refusé de choisir Duke : l’entraîneur des Blue Devils voyait déjà tout le potentiel de MJ

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le discours à entendre pour tout fan NBA et basketteur : Evan Fournier rend hommage aux "stars" de l'ombre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités