Joel Embiid confond Evan Fournier avec une piscine : New-York a évité un tremblement de terre
*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid confond Evan Fournier avec une piscine : New-York a évité un tremblement de terre

C’était l’action fun de la nuit de la soirée de dimanche entre les Knicks et les Sixers. Il faut bien trouver de quoi rire pour les fans de New-York, qui en ont bien besoin. A ce rythme là, difficile de les voir ne serait-ce qu’au playin. Heureusement, Joel Embiid est là pour nous faire sourire, devant la gâchette Evan Fournier, qui était on fire sur le mois de février à 3 points. Son dernier match est là pour en témoigner.

Evan Fournier lors de son dernier match ? 6/11 à 3 points. Il n’était pas présent pour rigoler. Tout le monde en a pris pour son tarif en face, Joel Embiid et James Harden compris. Les Knicks ont néanmoins un sacré problème : une incapacité à finir les matchs. 20 points inscrits contre 34 encaissés dans la dernière période. Ils n’ont rien pu faire face à Joel Embiid et James Harden, deux monstres historiques du money-time. En première mi-temps, Jojo va faire rire son monde. Evan Fournier réussit à se démarquer grâce à un pick and roll. On reconnait bien l’année 2022. Plutôt que de regarder le panier, il se précipite derrière la ligne à 3 points pour shooter. Embiid plonge littéralement sur lui, Evan évite le contact, pendant qu’Embiid prend le banc des Knicks pour un plongeoir. Il a plu des 3 points mais ce n’est pas une piscine pour autant…

Pour autant, Evan Fournier n’a pas eu la même réussite à 3 points en seconde mi-temps. Il a dû mal à trouver une explication quand la presse lui demande pourquoi son équipe se foire à chaque fois :  « Dans les moments chauds, on n’a plus aucune confiance. On doute sur ce qu’on doit faire, sur qui s’appuyer… Alors que ça devrait être naturel : boom, boom, boom, on fait ça  ou comme ceci. On n’a aucun rythme ni confiance dans le dernier quart-temps. Donc, tant que ce n’est pas réglé, les choses ne changeront pas et ce sera compliqué de gagner contre des bonnes équipes. » Il tape dans le mille, les Knicks étant l’une des 3 pires équipes de la ligue dans le dernier quart-temps et difficile de trouver de la confiance dans ces conditions« Peut-être que gagner 1 ou 2 matchs où on exécute bien nos systèmes, et on se dira que c’est comme ça que ça doit se passer. Car là, on n’est pas loin, on devrait les gagner ces matches, c’est vraiment frustrant. »

Evan Fournier ne fait pas si bien dire et il est temps de se réveiller, peut être que le prochain plongeon ne sera pas celui de Joel Embiid mais une descente aux enfers dans les profondeurs du classement. Les Knicks de la saison passée semblent être à des années lumières.

Quels joueurs n’ont toujours pas leurs maillots retirés ?

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: La vidéo de la nuit : Evan Fournier tape le sprint de sa vie pour éviter à Julius Randle de faire une énorme bêtise

  2. Pingback: La vidéo de la nuit : Evan Fournier tape le sprint de sa vie pour éviter à Julius Randle de faire une énorme boulette

  3. Pingback: Quand Evan Fournier va au Madison Square Garden en trottinette : le français dévoile sa nouvelle vie à New-York

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités