*
Connect with us

Analyses

La légende de Duke a assuré : 19 points avec 5 bombes du parking pour Grayson Allen !

Source photo : youtube
Là aussi, il n’y avait pas grand chose en face. Aucun starter n’a dépassé les 20 minutes. Grayson Allen s’est mis en évidence pour sa première sortie, à l’image de Luka Doncic.

Le shooteur fou sort de l’université de Duke. L’arrière n’est pas n’importe qui et sans doute que vous avez déjà entendu son nom. C’est tout simplement une légende des Bluedevils, un des meilleurs joueurs du programme de coach K. Il y est resté pendant 4 saisons et il a quelques faits d’armes. Connu pour son shoot avec une précision chirurgicale, il l’est aussi pour être parfois un « dirty player ». De gros guillemets puisqu’il n’est pas là pour blesser les joueurs mais plutôt pour les emmerder plus qu’autre chose. A base de croche-pieds et compagnie. Un bon gros seumiste sur les bords. Utah a mis la main sur un gars qui a faim et qui est déjà prêt pour la grande ligue. Il n’a pas mis longtemps avant de se faire remarquer. Cela a été une surprise qu’il fut encore libre à la draft aussi tard et le Jazz n’a pas hésité (21ème choix).

Il n’y avait pas vraiment d’opposition encore une fois et on attendra de voir face à une équipe NBA. Pour son 1er match à Salt Lake City, Grayson Allen a mis peu de temps à trouver la mire. Fin de 1er quart-temps et ça fait déjà swish en trailer. Pieds dans le béton, on reconnait le talent du shooteur. Il reprendra le même shoot à 49 secondes de la fin du 1er quart-temps, encore une fois c’est dedans. Il a aussi montré de belles facultés en pick and roll, tout en dégainant sur des types qui font une tête de plus que lui. Même s’il y a eu un gros garbage time, c’est un tout nouveau rôle pour lui et n’importe quelle opportunité est importante pour s’imposer dans l’équipe. 19 points en 22 minutes, avec 5 swishs à 3 points, pas mal non ?

Utah sort d’une très belle saison. Donovan Mitchell va continuer à grandir mais derrière lui, il y a des jeunes qui sont prêts à l’aider et Grayson Allen tentera lui aussi de faire une belle saison rookie comme son ancien rival !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses