*
Connect with us

Actualités

On peut plus liker sur insta en paix : Jimmy Butler obligé de se justifier sur James Harden à la télé

Source photo : USA TODAY

Les jours passent et les rumeurs ne désemplissent pas concernant James Harden. Deux joueurs se sont exprimés sur la situation. Deux amis et deux peut être futurs coéquipiers. Rappelons que la saison commence dans moins de deux semaines.

Ce n’est un secret pour personne, James Harden veut partir. Pour autant, ce n’est pas lui qui possèdera le dernier mot et la direction le lui a bien fait comprendre. On parle d’un joueur qui a un impact MVP depuis son arrivée déjà quelques années. En toute logique, si les Rockets souhaitent le faire partir, ils veulent avoir du lourd en échange. Depuis maintenant plusieurs saisons, ils se plient en 4 pour essayer de ramener du lourd et accompagner James Harden dans la quête du titre. S’ils avaient mis autant de force pour prendre un vrai coach, ils n’en seraient peut être pas là. Recruter Wood, Cousins, Wall, en ne perdant que Covington et Westbrook, y’a pire. Et en parlant de John Wall, il a tenu à s’exprimer sur la situation et il est bien l’un des seuls côté Rockets :

« Nous avons une amitié avant le basket-ball et quoi qu’il traverse, il le traversera et prendra la décision qui lui convient le mieux. Je pense que le front office fera de même. »

Ayant repris le chemin de l’entraînement individuel, peut être que les deux se recroiseront bientôt. De plus, James Harden a ajouté hier deux nouvelles équipes parmi sa wishlist. On y retrouve notamment Miami, l’autre finaliste avec L.A. Et quand un média américain le publie sur Instagram, Jimmy Butler aime ça. Malheureusement pour lui, il ne risque pas d’arriver en Floride. Tyler Herro est demandé par les Rockets mais la direction du Heat ne veut pas prendre ce risque. A l’image de John Wall, Jimmy Butler est aussi ami avec James Harden et s’est exprimé sur la situation, un peu sous la contrainte. L’homme ne lâchait qu’un like et visiblement il a semé la zizanie auprès d’ESPN. Rachel Nichols lui demande la raison et il rétorque : « J’aime sa coupe de cheveux. » Avant d’être un peu plus sérieux :

« Y’a toujours plein de trucs avec les médias. C’est un super joueur. J’aime le groupe que nous avons. Pour vous dire la vérité, je veux juste qu’il soit heureux. Voilà ce dont la vie est faite. »

Jimmy Butler n’a bien entendu pas fait cette interview, uniquement pour cette histoire de like. Mais passer presque 1/4 de temps à la télé en parlant de James Harden, c’est plutôt cocasse de la part d’ESPN. Tout comme John Wall, il veut que son poto soit heureux. Vivement qu’on puisse passer à autre chose pour enfin parler basket à Houston. Ca tombe bien, les Rockets jouent dès ce soir avec le retour tant attendu de John Wall donc mais aussi Demarcus Cousins.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités