*
Connect with us

Actualités

James Harden ajoute 2 nouvelles équipes à ses souhaits : le drama continue…

Source photo : The Ringer

A un jour de la pré-saison et 12 de la saison régulière, James Harden n’a toujours pas changé d’équipe et c’est à se demander s’il le fera car le temps presse, dans une pré-saison plus que jamais chaude et spéciale.

Pendant que Evan Fournier est dans l’avion pour son premier match de pré-saison, James Harden doit être en train de jouer à Among Us  vu son peu d’intérêt pour son équipe. Dans un premier temps, il a été dit que le MVP 2018 aurait voulu atterrir à Brooklyn. Le hic ? Les Nets ne voudraient lâcher ni Kyrie Irving, ni Kevin Durant. Une décision logique, Kyrie Irving est la base du projet Brooklyn et en cas de transfert, cela vexerait Kevin Durant, le meilleur ami du premier cité. Autre équipe intéressée par James Harden, les Sixers. Là aussi même problème, Philadelphie ne veut pas lâcher Ben Simmons et encore moins Joel Embiid. Depuis ces rumeurs, James Harden est revenu à Houston et a passé quelques tests Covid. Depuis même aujourd’hui, il est autorisé à reprendre des workouts individuels à tel point d’avoir la PREMIERE conversation avec son coach depuis qu’il est en poste. Cependant, les rumeurs ne lâchent pas l’affaire, James Harden aurait rajouté deux équipes à sa wishlist selon le BG du coin, Shams Charania : les Bucks de Milwaukee et le Miami Heat.

Difficile de voir James Harden et Giannis Antetokounmpo dans la même équipe, sachant l’historique entre les deux superstars. Il faudrait lâcher au moins Khris Middleton et de notre côté, aucune hésitation, ça vaut largement le sacrifice. A South Beach, Tyler Herro est surprotégé à tel point que le Heat refuse de l’inclure dans le deal. Les Rockets ne manquent pas de propositions mais on sent bien qu’ils veulent garder leur joueur star malgré une cassure évidente. Ce dernier est en tout cas une vraie diva et il était à bonne école avec l’incroyable famille Kardashian. Autre point important et peut être même le plus vital, James Harden arrive en fin de contrat à l’issue de l’année 2022 (player option). Il est plutôt logique que les équipes adverses ne souhaitent pas sacrifier leur effectif pour qu’il parte à peine un an plus tard.

Jimmy Butler, James Harden, ce n’est pas le premier et encore moins le dernier à faire le forcing pour partir et peut être que comme Kobe en 2007, la barbe restera en revenant sur sa décision.

Classement des meilleurs joueurs par ESPN : de la place 1 à 5

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews



L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités