Joel Embiid transpire toujours la confiance : " Je pense que je suis inarrêtable à l'intérieur"
*
Connect with us

Analyses

Joel Embiid transpire toujours la confiance :  » Je pense que je suis inarrêtable à l’intérieur »

Source photo : Clutchpoints
Dans une NBA qui parfois a tendance à se lisser, dans le jeu comme dans le trashtalking, les joueurs qui sortent un peu du moule font le bonheur des fans. Et dans cette catégorie, qui de mieux que Joel Embiid ?

Il y a des joueurs qui arrivent blessés en NBA et ne s’en relèvent jamais. D’autres attendent patiemment le moment venu et explosent la concurrence. Vous l’aurez compris, Joel Embiid appartient à cette deuxième catégorie de joueurs. Après une saison pleine l’an dernier, les observateurs s’attendaient à voir le Camerounais très en forme et ils n’ont pas été déçus. Pour son premier duel face à Mo Bamba, il a envoyé 21 points à 9/15 au tir en 23 minutes. Mais plus que les chiffres, c’est sa domination dans la peinture qui a impressionné.

 » Je n’ai manqué qu’un tir à l’intérieur. Je dois juste garder la même mentalité et continuer à attaquer. Je pense que je suis inarrêtable à l’intérieur.  » Joel Embiid via Philly.com 

Comment ne pas lui donner raison ? S’il deviendra assurément un très bon pivot défensif, Mo Bamba n’a rien pu faire contre Embiid, récoltant 4 fautes en 8 minutes lors de son passage contre son « mentor ». Les deux joueurs n’ont d’ailleurs pas manqué de se chambrer sur Instagram, Mo Bamba se vantant d’avoir presque rentré un énorme dunk sur Embiid, ce dernier lui rappelant son nombre de fautes et son incapacité à le contenir. Ca reste bon enfant, les deux joueurs n’ayant jamais caché leur bonne entente.

 

Ce qui est certain, c’est que Joel Embiid semble encore plus fort que l’an dernier, avec encore plus de puissance et un footwork plus complet. C’est toute l’équipe qui pourrait en bénéficier, car le pivot sait aussi très bien ressortir le ballon, c’est pourquoi il attend d’eux une bonne lecture de son jeu pour se tenir prêt à profiter des espaces créés.

L’an dernier, les Sixers ont fini sur le podium de la conférence Est, ce qui pourrait bien arriver de nouveau si l’équipe arrive à prendre forme autour du duo Embiid-Simmons. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que l’infirmerie de Philadelphie arrête de fonctionner à plein régime.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses