*
Connect with us

Vidéos

Intégré au HOF de Kentucky, John Wall est en pleurs lors de son speech : »Je veux juste te dire merci d’être ma mère »

Source photo : USA Today

Quel monsieur ce John Wall, Peu importe le hall of fame, dès que les joueurs commencent à parler de leur mère lors d’un speech, vous pouvez compter sur une séquence émotions. Cette fois-ci c’est John Wall qui s’y colle et c’est magnifique…

Vous avez préparez les mouchoirs ? Vous êtes en PLS ? Ça va être sacrément violent puisque John Wall se lâche et pas qu’un peu. Hier soir avait lieu la cérémonie des athlètes de Kentucky et forcément le meneur des Wizards a été appelé et il représente avec fierté. Un petit speech de 8 minutes et vous pouvez déjà regarder à partir de la 4ème minute, pour regarder son hommage à sa mère (ouais c’est déjà réglé, on rigole pas).
C’est clairement la partie la plus touchante de son speech. Il avait promis de ne pas pleurer ainsi que sa mère mais dans ces moments-là, plus rien n’est contrôlable. Il demande même au public une énorme ovation pour sa mère et là commence l’instant lover. Pour le reste, on vous laisse apprécier :

« Je veux juste te dire merci. Je veux juste te dire merci d’être ma mère. Maintenant c’était difficile de grande avec moi et mes deux soeurs, voir mon père aller en prison en étant jeune, et tu as tout sacrifié. »

On en chialerait presque sur notre clavier. John Wall est quand même un sacré personnage. Il est authentique et on le voit bien quand il est vénère, notamment sur les récompenses ou l’appréciation des médias. Lorsqu’on le voit sur ce speech, le gars est clairement vrai et il n’oublie de remercier tout ceux qui ont croisé son chemin, en plus de sa mère. Alors oui, parfois il peut être énervant mais au final, le naturel fait de lui quelqu’un d’exceptionnel. 
A la fin du speech, il n’oublie pas les vraies choses. C’est à dire remercier sa fac, en enfilant son maillot si magnifique de Kentucky. En bon breakdancer qui se respecte, il nous lâchera même une petite danse mais on ne va pas se mentir John, on préfère quand tu « dougies » hein !

Rentrer aux hall of fame des sportifs d’une grande fac comme Kentucky n’est pas facile. Après tous ses soucis tant personnels que sur le terrain, il prouve qu’il est un vrai monsieur…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Vidéos