*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo et la popularité, ça fait 2 : la star des Bucks ne veut pas être le visage de la NBA

Source photo : GettyImages

Les discussions autour de « qui est le visage de la NBA » font souvent surface et notamment depuis que LeBron James semble être moins dominateur qu’auparavant. Fort d’un titre NBA, d’un trophée de MVP des finales et de deux trophées de MVP, Giannis Antetokounmpo est mentionné dans ce débat, sauf que le Greek Freak n’est pas intéressé par ce dernier et il préfère être dans son coin. Décidément, la célébrité et Giannis, ça fait vraiment deux.

Il y a toujours des discussions et des débats pour savoir qui est « le visage de la NBA ». La situation a beaucoup fluctué ces derniers temps, après que la couronne ait été sur la tête de LeBron James pendant si longtemps. Si King James est toujours dans la discussion et il n’y a aucun doute là-dessus, d’autres ont rejoint la fête. Giannis Antetokounmpo, des Milwaukee Bucks, est certainement l’un des meilleurs candidats au titre, mais il s’en moque éperdument.

« Je me fiche d’être le visage de la NBA. KD ou Harden peuvent l’être. Je veux être avec mes enfants et ma famille, je veux gagner et profiter du jeu. Je veux être Giannis le travailleur acharné. » A expliqué le Grec à ce sujet.

Le fait d’avoir remporté les finales de la NBA cette année a fait apparaître un côté plus vocal et plus franc du Greek Freak, que l’on n’avait pas vu très souvent auparavant. La superstar des Bucks s’est exprimée sur de nombreux sujets depuis qu’il a tout gagné avec Milwaukee et il vit définitivement sa meilleure vie. Le fait qu’il concède le titre ou la possibilité de l’obtenir à Kevin Durant et James Harden des Brooklyn Nets est vraiment intriguant. Il n’y a peut-être pas réfléchi, mais il a en quelque sorte relancé la discussion, car beaucoup diraient que certains joueurs devraient être devant Harden. Toutefois, la pierre angulaire de la franchise des Bucks, qui ne se soucie pas du tout de cette question, continue de dire ce qu’il pense. Il est clair qu’il donne la priorité à d’autres choses qu’à celui que les gens considèrent subjectivement comme le visage de la NBA. Le débat se poursuivra toujours et lorsque les fans s’ennuient, c’est un sujet facile à aborder à tout moment de l’année. Avec ce que lui et les Bucks ont accompli cette année et ce qu’Antetokounmpo a déjà sur son CV à 26 ans, il est en plein dans la discussion, qu’il le veuille ou non.

Superstar de la NBA, Giannis Antetokounmpo est pourtant bien plus humble que de nombreux joueurs et c’est certainement ça qui fait que son capital sympathie est si haut aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, après avoir été au sommet de la NBA, le Greek Freak n’en a que faire d’être le visage de la NBA et préfère profiter.

Giannis Antetokounmpo

Avec une saison de fou furieux, couronnée par un titre et le MVP des finales, Giannis aura tout raflé cette année.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le projet NBA : adieu le sommei... ? Le so quoi ? C'est parti pour une année de dingue !

  2. Pingback: Pourquoi il faut absolument acheter le livre sur Giannis Antetokounmpo ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités