*
Connect with us

Actualités

Le top 5 des meneurs NBA à la free agency : tout le monde va se disputer Kyle Lowry, mais pas que…

Les JO c’est bien, la Free Agency encore plus. La NBA ouvre le bal lundi soir dans la nuit de lundi à mardi à minuit pétante. Kyle Lowry est l’agent libre au poste de meneur qui sera le plus disputé mais attention, il ne sera pas le seul.

1/ Kyle Lowry

Annoncé partant depuis de nombreux mois avant la trade deadline, Kyle Lowry reste finalement à Toronto jusqu’à cet été. On se demande encore vraiment pourquoi puisque outre une équipe qui va littéralement exploser dans quelques jours, Kyle n’a aucune raison de rester hormis signer un gros chèque. Masai Ujiri a perdu une occasion de perdre K-low pour… rien. L’ancien meneur des Rockets a aussi l’envie de jouer avec pote Demar Derozan. Si ce ne sera pas chez les Lakers, les Mavericks pourraient être une possibilité. Kyle Lowry n’a que l’embarras du choix entre le Heat, les Sixers ou encore les Knicks, tous les gros poissons le veulent.

Le meneur a déjà son retour à Phoenix sur les réseaux, raison pour laquelle il ne fait pas partie de notre top 5

2/ Mike Conley

Il est un peu au même stade de la carrière de Kyle Lowry, y compris un niveau semblable et un rôle de vétéran leader. Autre point commun, les mêmes équipes sont chaudes sur le dossier mais plus encore, Utah veut le faire revenir au bercail. Le malheureux n’arrive jamais à être à 100% depuis qu’il est arrivé chez le Jazz et encore une fois, il n’a pu être au top en playoffs, alors que c’est son terrain de jeu préféré. A bientôt 34 ans, Mike Conley devrait signer un contrat assez conséquent. Reste à savoir où.

3/ Lonzo Ball

C’est le petit jeune du top 5. Si l’affaire semble être lock du côté des Bulls, les Pelicans sont sans doute au bureau en train de se casser la tête jour et nuit. Les Zion Williamson et Brandon Ingram sont en train de mettre la pression pour que le jeune meneur reste. Mais vu son utilisation et la manque de reconnaissance, on peut comprendre pourquoi Lonzo Ball veut partir. Son arrivée en NBA est pour l’instant du gâchis, c’est un joueur qui pourrait tourner facilement en 15/10 mais si on ne le fait pas jouer à sa vraie position, difficile d’exploiter son potentiel.

4/ Derrick Rose

Le meneur des Knicks est sensationnel. Il a forcé pour bouger des Pistons et montrer sa valeur en playoffs et il l’a fait. D-Rose a toujours du carburant dans le moteur et les Knicks voudront sans doute la garder, surtout s’ils misent sur Evan Fournier et non un meneur de jeu. New-York a besoin d’un 6ème homme et Derrick Rose pourrait être ce gars. Attention tout de même, il y a du monde, les Bulls notamment qui veulent le faire revenir.

5/ Spencer Dinwiddie

A l’image de son équipe, le malheureux n’a vraiment pas eu de chance. Le meneur des Nets était blessé une grande partie de la saison mais il fait le boulot. Il est capable de tourner à 20 points par match, s’il ne jouait pas avec autant d’All-Stars. Le seul hic ? Sa blessure. Personne ne sait où il en est vraiment physiquement et ce sera un vrai risque de miser sur lui sur plusieurs années. La dernière rumeur en date l’envoie à Washington.

Les autres meneurs : Goran Dragic, Dennis Schröder, Cory Joseph, Patty Mills, Ish Smith, Avery Bradley, Elfrid Payton, Reggie Jackson.

Voici la liste des free-agents au poste 1 et il y a quand même du beau monde. Sachant qu’on aime le chaos, on ne serait pas contre un peu de mouvements. On rappelle que les équipes ne pourront signer officiellement qu’à partir du 6 août. Ensuite il y a une période de moratoire, et le joueur aura le droit de changer d’avis entre l’accord de principe et l’annonce officielle.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: La Free Agency NBA 2021 pour les Nuls

  2. Pingback: Kyle Lowry prend la direction de South Beach et rejoindrait Miami pour 3 ans dans un sign and trade

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités