*
Connect with us

Actualités

Doc Rivers accuse les médias d’avoir monté Ben Simmons contre les Sixers…

Doc Rivers ? Dis nous où est la caméra cachée ! Ce n’est possible autrement après sa dernière sortie sur ESPN. Pour lui, rien est de sa faute et Ben Simmons s’est monté la tête seul.

Petit retour en arrière. Les Sixers se font surprendre par les Hawks et prennent la porte après 7 matchs au 2ème tour. Une déclaration se détache, quand un journaliste lui demande après l’élimination, si Ben Simmons a le niveau d’un meneur de jeu pour jouer le titre. Il dira ne pas connaître la réponse à cette question, tout en hésitant avant de répondre. Une déclaration qui a été violente et s’en est suivi un été horrible. Pas de jeux olympiques, Magic Johnson qui déclare que le joueur ne s’en remettra pas, de nombreuses rumeurs éclatent au grand jour et vient donc cette demande de l’australien, souhaitant ne plus vouloir jouer avec les Sixers. Cette nuit, Doc Rivers s’est défendu en répondant à la même question, 4 mois plus tard :

« Yeah, tous les jours, tous les jours [s’il peut être un meneur dans une équipe qui joue le titre]. Il fait tellement de choses. Je pense que Ben peut scorer bien plus qu’il score actuellement, mais ça ne fait de lui un grand. Ce qui fait de lui un grand, c’est tous les autres choses qu’il fait. »

Sortir cette déclaration n’est en soi pas grave mais le faire, après l’avoir laissé couler après les playoffs, c’est assez culotté. Doc Rivers rajoute même que les médias en ont rajouté. L’entraîneur des Sixers regrette un récit dicté par les médias et le manque de contexte. Pour lui, il ne savait pas quoi répondre à la question, et non pas ne pas savoir si Ben Simmons était un meneur capable de jouer le titre. Quoi qu’il en soit, le mal était fait mais en toute honnêteté, Ben Simmons a été mauvais et n’a pas assumé son statut d’All-Star.

Si le joueur des Sixers a ses tords, au moins, il est honnête et droit dans ses bottes, tout le contraire du coach des Sixers, qui aime décidément pourrir l’ambiance, et n’assume pas ses dires.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Ben Simmons a mis un stop à Joel Embiid et ses coéquipiers : le joueur ne se considère plus Sixer dans l'âme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités