Connect with us

Actualités

Bilal Coulibaly révèle le joueur le plus difficile qu’il a eu défendre

Source photo : Tony Quinn/SipaUSA

NBA – Invité cette semaine dans l’émission Run It Back, Bilal Coulibaly a eu l’occasion de répondre à différentes questions de Shams Charania, Michelle Beale, Lou Williams et Chandler Parsons. Après avoir jugé Pascal Siakam comme prévisible, le jeune joueur des Wizards a aussi été interrogé sur le joueur qu’il a considéré comme le plus difficile à défendre lors de sa première saison NBA.

Auteur d’une saison rookie pleine de promesses, Bilal Coulibaly était présent dimanche à Chicago pour représenter sa franchise et assister à la loterie qui a offert le second choix de la draft aux Wizards. Une satisfaction pour l’équipe de la capitale, en pleine reconstruction après s’être séparé de Kristaps Porzingis et Bradley Beal l’été dernier. L’ancien joueur des Mets 92, qui vont disparaitre de la carte du basketball français, était l’invité de l’émission Run It Back pour notamment revenir sur ses premières impressions de sa saison inaugural dans la Grande Ligue, lui qui a commencé le basket un peu par hasard.

Après s’être défendu d’avoir qualifié Pascal Siakam de surcoté, Bilal a été interrogé sur le joueur qu’il avait considéré comme le plus dur à défendre après ses 63 matchs en NBA. Et la réponse, si elle n’est pas non plus très suprenante, n’apparait pas comme une évidence à prime abord :

« C’est Brandon Ingram. Il avait marqué 40 points. Je défendais du mieux que possible, mais il tirait par dessus ma tête. Je me demandais ce que j’étais supposé faire contre ça ? »

En cause, la rencontre du 13 décembre dernier, avec un Ingram en grande réussite (14/23, 60.9% au tir et 11/12 aux lancers-francs). Pas tellement une surprise, tant l’ailier et ses 2m03 peuvent être inarrêtables certains soirs. Mais une domination trop sporadique du joueur des Pelicans et une complémentarité pas encore très convaincante avec Zion Williamson pourraient pousser BI à découvrir une nouvelle ville cet été. Orlando, Atlanta et Philadelphie suivraient l’ancien joueur de Duke. Quoi qu’il en soit, il y a de bonnes chances que la route des deux joueurs se recroisent un jour. Et cette fois, Bilal Coulibaly saura à quoi s’attendre.

Défenseur de grand talent, Bilal Coulibaly a révélé quel joueur lui a donné le plus de fil à retordre cette saison. La réponse ? Brandon Ingram. Le longiligne ailier des Pels, auteur de 40 points contre les Wizards en décembre avait été tout simplement trop fort pour le jeune Français, qui espère désormais pouvoir l’arrêter lors de leur prochaine confrontation. Mais avec quelle franchise jouera alors Ingram ?

Alexandre Sarr impressionne au NBA Draft Combine, le Français intrigue de plus en plus

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: La décla du jour : Bronny James évoque son père Lebron James, son avenir et du draft Combine

  2. Pingback: Ne pas respecter sa légende, le back to back de l'équipe de France : Sandrine Gruda ne participera pas aux jeux olympiques

  3. Pingback: La liste élargie de l'équipe de France pour les Jeux olympiques est connue

  4. Pingback: Jordan signe la pépite Bilal Coulibaly !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités