Connect with us

Actualités

Alexandre Sarr vers les Hawks, qu’est ce que ça changerait à Atlanta ?

Source photo : Getty Images

NBA – Vainqueurs surprise de la loterie, les Hawks ont vu la chance leur sourire au moment où de plus en plus d’interrogations pointaient vers  leur projet. Favori pour succéder à Victor Wembanyama au rang des first pick, Alexandre Sarr correspond parfaitement aux besoins d’Atlanta, et si la nouvelle n’a pas semblé lui ravir, il y a de fortes chances qu’il atterrisse en Géorgie. Avec ou sans Trae Young pour l’accueillir.

Un coup de pouce du destin dont on osait à peine rêver à Atlanta. Éliminés au play-in par de moyennasses Bulls au terme d’une saison non moins moyennasse, pour ne pas dire désespérante, les Hawks de Trae Young et compagnie ont vu leur destin basculer lors de la loterie, qui se tenait dimanche. Alors qu’ils étaient attendus autour du pick 10 à la draft, Atlanta s’est offert le luxe de récupérer le first pick (3% de chance) au nez et à la barbe des Wizards (2e) et des Spurs (4e et 8e), et loin devant les Pistons (5e), les Hornets (6e) ou les Blazers (7e et 14e). Les cancres dépassés, Atlanta peut frapper un grand coup pour relancer son projet en chute libre depuis les playoffs 2021 et les finales de conférence perdues contre Milwaukee.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alexandre Sarr tombe à pic. Absents en défense, les Hawks ont l’occasion de drafter le natif de Bordeaux, énorme talent défensif, avec un bout d’attaque intéressant à développer, à moins que Sarr ne recule d’un rang à la draft, contre absolument toute attente à ce jour. Ensuite, les saisons en demi-teinte de Clint Capela et la progression en pause d’Onyeka Okongwu laisseraient le spot de pivot libre pour le Français, associé dans la raquette à l’une des rares satisfactions de la saison des Hawks, Jalen Johnson (22 ans). En fin de contrat en 2025, le Suisse a de bonnes chances de quitter la Géorgie, qu’il avait rejointe en 2020 en provenance de Houston.

Pour poursuivre la fiction, le vrai dilemme des Hawks réside en son backcourt. Si l’association Trae Young – Dejounte Murray s’est révélée être un échec, on ne devrait plus assister à la moindre rencontre NBA avec les deux meneurs sous le même maillot. Reste à savoir qui partira. Dans les rumeurs tout l’hiver jusqu’à la trade deadline, Dejounte Murray attire toujours les GM des autres franchises, mais Atlanta en demanderait beaucoup, pour notamment récupérer ses tours de draft abandonnés aux Spurs dans le trade du All-Star 2022. Coïncidence ou non, un autre joueur des Hawks intéresserait beaucoup San Antonio et pourrait rejoindre Victor Wembanyama : Trae Young.

Si une telle possibilité semblait improbable il y a encore quelques mois, le meneur de poche drafté en 2018 intéresse lui aussi pas mal de monde. Selon Adrian Wojnarowski et Jake Fischer, Atlanta réfléchirait en tout cas à la possibilité d’entamer un nouveau cycle autour de Sarr et Johnson, en rendant disponible Ice Trae et à peu près tout le reste du roster (Hunter, Bogdanovic…) dès cet été. Une décision absolument capitale pour la franchise qui verrait partir l’un des tous meilleurs joueurs offensifs de la planète, et ce, même si l’association avec le petit frère d’Olivier Sarr, récemment champion avec Oklahoma Blue, la franchise G-League du Thunder, pourrait constituer un nouvel axe fort en NBA dans les années à venir. Reste néanmoins la possibilité de voir le front-office des Hawks se séparer du premier choix de la draft 2024 pour entourer Trae Young et Jalen Johnson. Mouais. Le travail commence dès maintenant pour les Hawks.

Malgré 3% de chance d’obtenir le first pick, Atlanta a obtenu le sésame tant convoité pour les équipes non-qualifiées en playoffs. Un cadeau tombé du ciel pour les Hawks, qui devraient se tourner vers le Français Alexandre Sarr, ultra-favori  à la succession de Victor Wembanyama au rang des premiers choix de draft. Avec Trae Young à ses côtés en NBA ? Rien n’est moins sûr. Atlanta a du pain sur la planche.

Le discours émouvant de Victor Wembanyama

5 Comments

5 Comments

  1. Pingback: Sarr et Risacher en tête de la dernière Mock Draft d'ESPN

  2. Pingback: Alexandre Sarr impressionne au NBA Draft Combine, le Français intrigue de plus en plus

  3. Pingback: L'avis de Victor Wembanyama sur un potentiel duo avec Trae Young

  4. Pingback: Point sur la situation Julius Randle, l'homme qui pourrait être sacrifié par les Knicks

  5. Pingback: Alexandre Sarr et Zaccharie Risacher toujours tout en haut de la Mock Draft d'ESPN

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités