Connect with us

Actualités

Olivia Epoupa et et Lou Lopez-Sénéchal en WNBA, première journée cette nuit

Source photo : Frank Franklin II/AP

WNBA – Alors que la WNBA lance sa saison 2024 ce soir, seules deux françaises participeront cette année au plus grand championnat de basketball féminin du monde : Olivia Epoupa et et Lou Lopez-Sénéchal. Les deux françaises participeront à leur première saison en WNBA.

Sabrina Ionescu, Breanna Stewart ou encore A’ja Wilson sont de retour ! La WNBA reprend ses droits dans la nuit de mardi et mercredi, pour ce qui pourrait être la saison la plus scrutée de l’histoire du championnat professionnel américain de basketball féminin, avec les débuts de la superstar Caitlin Clark avec le Fever de l’Indiana.

Enfin autorisées à voyager à bord de vols privés, les joueuses WNBA sont de plus en plus reconnues dans le pays d’Oncle Sam, en témoigne le dernier événement au All-Star week-end opposant Sabrina Ionescu et Stephen Curry dans un concours à trois points. Cette saison, deux Françaises seront sous les projecteurs et les yeux attentifs des nouveaux fans du championnat féminin. Olivia Epoupa (30 ans) va participer à sa première campagne aux USA, sous le maillot des Minnesota Lynx, la franchise associée aux Wolves. L’internationale française aux 99 sélections avait participé au camp de présaison. Proche d’effectuer ses débuts avec le Mercury de Phoenix en 2020, il aura fallu attendre quatre ans de plus pour voir le meneuse franchir le pas.

Lou Lopez-Sénéchal va elle aussi participer à sa première saison, avec les Dallas Wings. Drafté en 5e position en 2023, une blessure avait contraint l’ancienne joueuse de UConn à renoncer à sa première saison en WNBA. Après avoir passée la dernière saison au BK Zabiny Brno (République Tchèque) et au CB Jairis Alcantarilla (Espagne), l’arrière/ailière, qui a fêté ses 26 ans le 12 mai, pourrait faire ses débuts dès cette nuit contre le Sky de Chicago.

En revanche, pas de WNBA cette saison pour Marine Johannès. De retour en équipe de France, la meneuse finaliste en WNBA avec New York Liberty la saison dernière avait notamment impressionnée LeBron James de par son adresse à trois points. Johannès devrait participer aux Jeux olympiques de Paris, un an après avoir manqué l’Euro en raison de sa présence en finales avec la franchise de NY. Draftées en 9e et 10e position en avril dernier, Carla Leite (Dallas Wings) et Leïla Lacan (Sun du Connecticut) vont elles aussi rester en France pour la saison à venir.

La WNBA reprend ses droits cette nuit. Une saison sous le signe de baptême du feu pour Caitlin Clark, mais aussi pour deux Françaises, Olivia Epoupa (Minnesota Lynx) et Lou Lopez-Sénéchal (Dallas Wings). Cocorico ! Alors, qui succédera aux Las Vegas Aces, double championnes en titre ?

L’avis d’Alexandre Sarr sur les Hawks, l’équipe qui aura le premier choix de la draft NBA 2024

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Caitlin Clark remplit une salle WNBA pour la première fois depuis 20 ans

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités