Connect with us

Actualités

Bilal Coulibaly plongé dans le grand bain du trashtalk médiatique

Source : FanDuel TV

NBA – Bilal Coulibaly, invité dans Run It Back sur FanDuel TV, s’est défendu d’avoir appelé Pascal Siakam surcoté, en nuançant son propos. Selon l’arrière des Washington Wizards, il a simplement répondu que, d’après sa première expérience en NBA, Pascal Siakam était la star la plus facile à défendre. Le jeune Français, 7e choix de la draft 2023, est plongé dans l’arène médiatique qui n’attend que de mettre le feu aux poudres pour la moindre petite déclaration.

Bilal Coulibaly s’était exprimé fin avril sur RMC Sport lors d’une interview express. L’une des questions qui lui a été posée est quelle est la star la plus surcotée en NBA ? Une question à laquelle Bilal répond avec légèreté et innocence :

« Tu vas me faire des problèmes, toi (rires) … Bon je dirais peut-être Pascal Siakam, j’ai bien défendu sur lui, je trouvais que c’était facile d’anticiper un peu… voilà mais il reste très fort. »

On ne peut pas dire qu’il se soit vraiment mouillé, et pourtant, hier soir sur FanDuel TV, les journalistes de Run It Back ont saisi leur chance et ont tenté avec le sourire de remuer le couteau dans la plaie en demandant à Bilal Coulibaly de réitérer ou de retirer ses propos sur Pascal Siakam. L’arrière des Washington Wizards, visiblement plus détendu, a maintenu ses dires, en anglais. Il a expliqué qu’il répondait simplement à la question et qu’en effet, il avait trouvé son job plutôt facile face à Pascal Siakam.

Sans doute encore maladroit dans sa communication, le jeune Français s’est en quelque sorte laissé piéger. Alors que son interview express sur RMC Sports passait inaperçue outre-Atlantique, désormais la vindicte populaire est lancée sur Bilal Coulibaly et, pourquoi pas, même un trashtalk médiatique amorcé entre lui et Pascal Siakam.

Pascal Siakam a joué deux fois contre Bilal Coulibaly, les deux fois avec les Toronto Raptors, avant son trade aux Pacers de l’Indiana, franchise qui a drafté Bilal. Toronto a gagné les deux fois et Pascal Siakam a marqué 39 et 22 points dans les deux matchs. Il est également l’un des meilleurs joueurs des Pacers pendant ces playoffs 2024, eux qui viennent de remonter leur déficit de 2-0 à 2-2 face aux New York Knicks.

Bilal Coulibaly, de son côté, affiche une saison rookie plutôt sérieuse dans une des pires franchises de la ligue, les Washington Wizards. Il finit la saison avec une moyenne de 8.4 points, 4.1 rebonds et 1.7 passes par match.

La friction entre le rookie et le All-Star 2023 n’a pas tellement lieu d’être, surtout lorsqu’on regarde de plus près les propos du jeune joueur français. Il en faut moins que ça pour attiser la tempête médiatique. Peut-être qu’à l’avenir Bilal Coulibaly apprendra à faire plus attention, ou peut-être pas.

Comment Bilal Coulibaly a commencé le basket ?

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le moment fun de la nuit : Lebron James ramène du vin en plein playoffs

  2. Pingback: Bilal Coulibaly révèle le joueur le plus difficile qu'il a eu défendre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités