*
Connect with us

Actualités

Ben Simmons a au moins un ami à Philadelphie : Danny Green défend son meneur de jeu, l’été va être long

Après s’être fait éliminer de la course au titre au bout d’un match 7 contre Atlanta, Philadelphie est à présent dans un processus de réflexion et à raison. Quand on voit l’effectif des 76ers, force est de constater que ce groupe est censé pouvoir atteindre au moins les finales de conférence, mais force est de constater que ce n’est pas le cas. Pour beaucoup, le problème n’est autre que Ben Simmons, superstar payée comme telle et pourtant totalement invisible. Néanmoins, quand certains pointent clairement le All-Star du doigt, certains de ses coéquipiers viennent à sa rescousse.

Après avoir gâché une avance de 2-1 dans la série les opposants aux Hawks d’Atlanta, nombreuses ont été les critiques à l’encontre de Ben Simmons. Pour rappel, le meneur de Philly a compilé un affreux 34,2 % de réussite aux lancers francs et son adresse a été tellement catastrophique qu’il ne prenait plus de shoots lors des fins de matchs serrés. Un point qui a vivement été critiqué de parts et d’autres. Fort heureusement pour lui, Danny Green est arrivé à sa rescousse.

« Je sais que beaucoup de gens vont s’en prendre à Ben. » A déclaré Danny Green. « Ils vont rabâcher tout ce qui concerne Ben et c’est mon coéquipier, mon frère. Je comprends les choses qu’il a traversées seul cette année, ça a été lourd pour lui, et rude, mais ce n’est pas que lui. On est tous ensemble, qu’on gagne ou qu’on perde. »

    En pleine crise de confiance, Simmons a été maintenu sous la barre des 10 points à 4 reprises par Atlanta.

Une bonne déclaration de son coéquipier qui met avant tout une défaite collective plutôt que personnelle, et après tout, c’est mieux comme ça même si le joueur a montré des choses peu rassurantes sur le terrain. Simmons reste un être humain qui a des bonnes et des mauvaises passes.

« Ben a traversé beaucoup d’épreuves cette année et ce n’est pas sa faute si nous avons perdu. » A ajouté Green. Tout le monde dira « Oh, Ben aurait pu faire ceci », si j’avais rentré quelques tirs dans le premier match pour nous, vous pourriez aussi le dire Shake (Milton), Furkan (Korkmaz), Matisse (Thybulle) lorsqu’ils se présentaient sur la ligne, il y a tellement d’erreurs qui se sont produites. Vous ne pouvez pas vous en prendre à un seul joueur. »

Green a tout à fait raison de pointer dans un premier temps le fait que le basket est un jeu d’équipe, mais d’un autre côté, Simmons est celui qui est un des leaders du côté de Philly. Il doit continuer à progresser si les Sixers veulent atteindre les sommets qu’ils comptent atteindre. Son jeu offensif est un handicap pour le moment et ce n’est un secret pour personne.

« Ben va s’en sortir et je pense aussi que c’est une erreur de penser qu’il s’en fiche. » A expliqué Green. « Je pense que par son ton, ses manières, peu importe ce que c’est dans une conférence de presse, et par ses actions, vous pouvez voir dans son jeu qu’il se soucie de ça. Je pense qu’il a peut-être un peu peur de certaines choses, mais à cause de la façon dont se déroulent ses interviews, il ne montre pas beaucoup, je suppose, d’émotions, mais croyez-le ou non, il se soucie de ses faiblesses. Ça le blesse plus que quiconque. Il est plus critique que quiconque envers lui-même et ça le blesse profondément de ne pas avoir été capable d’être lui-même et d’aider son équipe à gagner. »

Alors que les Sixers se dirigent maintenant vers l’intersaison, Simmons aura beaucoup de travail à faire pour aller de l’avant et mettre l’équipe sur le bon chemin. Il y a eu des vidéos de lui en train de travailler dur dans le passé, mais c’est surtout ce qu’il fera sur le parquet à l’avenir qui prouvera à quel point il veut devenir un grand joueur.

« Il veut gagner. » A conclu Green. « Cela va lui faire mal pendant l’été, tout comme cela nous fait mal. Je sais que la ville de Philly va être sur son dos, je sais que les médias vont être sur lui, mais en tant que jeune enfant, jeune être humain, jeune joueur dans ce jeu, et il mérite un peu d’empathie, surtout pour ce qu’il a fait et ce qu’il a traversé cette année. »

Si pour beaucoup, le sujet d’un éventuel trade est d’ores et déjà évoqué, Simmons peut compter sur son coéquipier Danny Green pour l’épauler et l’aider à aller de l’avant.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Doc Rivers monte au créneau pour Ben Simmons : Le Doc n'a pas prévu de se séparer de son All-Star

  2. Pingback: Magic Johnson découpe Ben Simmons sans pitié : "Il ne se remettra pas de ça"

  3. Pingback: Danny Green met la pression au public des Sixers : "Cela a un effet sur tout le monde"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités