*
Connect with us

Actualités

L’heure du Mea Culpa pour Ben Simmons après sa série horrible face à Atlanta : De la consistance et de la confiance sont demandées

Eliminés au bout du suspense dans un septième match électrique, les Sixers échouent encore une fois et force est de constater que des changements vont devoir être opérés s’ils veulent repartir de plus belle l’an prochain. L’un des réels facteurs de la défaite honteuse de Philly n’est autre que Ben Simmons et à raison. L’ancien 1st pick est responsable de nombreux lancers-francs loupés sur la ligne tout au long de la série.

Après avoir été sorti des playoffs au bout d’une série éliminatoire au cours de laquelle Ben Simmons a été totalement incapable de rentrer ses lancers-francs avec consistance. Présent en conférence de presse d’après-match, le joueur a tenté de s’expliquer et a fait son mea culpa.

« Je n’ai pas bien tiré de la ligne cette série. » A déclaré Simmons. « Offensivement, je n’étais pas là. Je n’ai pas fait assez pour mes coéquipiers. … Il y a beaucoup de choses sur lesquelles je dois travailler. »

Il faut dire que le meneur de jeu des Sixers a été horrible tout au long de la série derrière la ligne des lancers. Pire que ça, il a shooté à 33 % sur la série contre Atlanta, plantant seulement 15 de ses 45 tentatives. Sur l’ensemble des playoffs, Simmons a arboré un vilain 34,2 % de réussite aux lancers-francs, ce qui représente le pire pourcentage de lancers francs de l’histoire des playoffs NBA pour un joueur ayant au moins 70 tentatives derrière la ligne, selon les recherches d’ESPN Stats & Information.

Il faut aussi souligner le très bon boulot défensif des Hawks qui l’ont maintenu sous la barre des 10 points lors de quatre des sept matchs de la demi-finale de conférence, y compris lors de sa prestation de cinq points dimanche. Simmons a été particulièrement peu fiable en fin de match, ne tentant pas un seul tir dans le quatrième quart-temps lors de cinq des sept rencontres, et beaucoup pensent que cette disparition est directement liée à son manque de confiance sur la ligne des lancers francs.

Après une série dont les fans de Philadelphie se souviendront comme d’une occasion manquée, rappelons que les Sixers ont gaspillé une avance de 2-1 dans la série en ne parvenant pas à protéger une avance de 18 points dans le quatrième match et un avantage de 26 points dans le cinquième, puis ils ont perdu le septième match au Wells Fargo Center, où l’équipe avait le meilleur bilan à domicile de la ligue au cours des deux dernières saisons. Joel Embiid a déclaré qu’il pensait que le choix de Simmons de ne pas saisir ce qui semblait être une occasion ouverte sous le panier dans le quatrième quart-temps dimanche a fini par être le point tournant de la défaite.

« Je vais être honnête. Je pense que le tournant a été, vous savez, quand nous, je ne sais pas comment le dire… Mais je pense que le tournant a été juste quand nous avons eu des tirs ouverts et que nous avons manqué l’autre et eux marquaient directement derrière. » A déclaré Embiid.

La séquence à laquelle Embiid a fait référence s’est déroulée à 3.29 de la fin du match, lorsque Simmons a contourné Danilo Gallinari pour atteindre le panier et, plutôt que d’aller marquer lui-même, a passé le ballon à Matisse Thybulle, qui a été victime d’une faute sur une tentative de layup, alors que les Sixers étaient menés 88-86.

Par la suite, Thybulle a converti qu’un seul de ses deux lancers, et les Hawks ont fait un rapide 5-0 pour mener 93-87 à 2.31 de la fin. Une action synonyme du mal-être mental du joueur qui l’a lui-même déclaré.

« La première chose que je vais faire, c’est de faire le vide dans mon esprit et d’avoir un bon mental. » a déclaré Simmons. « Vous devez être mentalement fort. Vous ne pouvez pas prendre les matchs pour acquis. Surtout en séries éliminatoires. Chaque match compte. Chaque possession compte. »

Visiblement, Simmons semble avoir le bon état d’esprit, mais alors pourquoi a-t-il autant de mal lorsqu’il s’agit d’être efficace face au panier ? Sur l’aspect défensif, le meneur a été irréprochable et son playmaking a aussi été bon avec de nombreuses offrandes lors de la série contre Atlanta. Une chose est certaine, Simmons va devoir trouver le remède à ses maux s’il veut espérer obtenir une bague un jour.

5 Comments

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités