*
Connect with us

Actualités

Le héros inattendu : l’ancienne groupie de Dwyane Wade, Kevin Huerter, a éclaboussé le game 7 de tout son talent

Maillon essentiel de la chaîne bien huilée des Hawks, Kevin Huerter n’est pourtant pas le joueur qui se met le plus en avant dans le collectif d’Atlanta et notamment, car Trae Young prend beaucoup de place. Pourtant, c’est bien le petit bonhomme de la fac de Maryland qui a éclaboussé le match le plus important de la saison de son talent. Auteur d’une prestation XXL, l’arrière a permis à son équipe de se hisser jusqu’en finale de conférence, où ils affronteront Milwaukee pour peut-être espérer une apparition en finale NBA.

Si nous vous avions dit il y a quelques mois qu’Atlanta serait en finale de conférence lors des playoffs, nombreux auraient été ceux qui nous auraient ri au nez, pourtant, nous y voilà à présent. Il aurait également été très peu probable de penser qu’un gars comme Kevin Huerter allait être le héros de toute la ville d’Atlanta avec une performance hors-norme dans un match 7 sous haute tension. Encore une fois, nous y sommes, Huerter a été tout bonnement bouillant, faisant preuve d’un sang-froid à toute épreuve et d’une clutchitude à faire rougir Damian Lillard. Forcément en interne, le choc est encore plus grand, notamment quand on pense aux deux dernières saisons d’Atlanta, qui, disons-le, ont été vraiment moches.

« Ces deux dernières années ont été longues. » A déclaré Huerter après le match. « Ce fut deux longues années à être au fin fond de la conférence Est et à “utiliser” ces deux années, et tout ce que vous entendez au final, c’est “le développement et les gars qui s’améliorent, et faire jouer tous nos jeunes gars et préparer l’avenir”, et tout ça. Cette année, en essayant d’opérer un changement, notre état d’esprit a changé. Le processus de développement était terminé, et les gars travaillent simplement, les gars croient en ce que nous essayons de construire ici à Atlanta et ce que nous allons essayer et continuer à construire. Ces trois années ont été formidables, mais j’espère que le voyage ne fait que commencer. »

Une déclaration lourde de sens pour le joueur qui a connu la misère pendant les deux dernières saisons, notamment avec des bilans totalement crades et des piètres performances. Aujourd’hui, le constat est bien différent et c’est en partie grâce à la superbe performance de Kevin Huerter. L’arrière a terminé le septième match avec 27 points à 10/18 au tir et 7 rebonds. Trae Young n’a pas passé une bonne soirée de son côté avec 21 petits points à 5 sur 23 au tir, mais fort heureusement l’ancien de la fac de Maryland est monté au créneau avec un Seth Curry en défense sur lui. Plus petit que lui, Curry a été incapable de stopper Huerter. Après deux saisons passées dans les bas-fonds de l’Est, les Hawks ont dépensé beaucoup d’argent dans la free agency pour Bogdan Bogdanovic et Danilo Gallinari afin de mettre sur pied une équipe capable de gagner maintenant. Malgré un départ lent et des problèmes de blessures au cours de la saison, ils ont atteint leur objectif de participer aux playoffs.

« Quand nous avons récupéré De’Andre Hunter et que nous avons entamé la série face à New York, nous savions que nous étions bons. » A déclaré Huerter. « Nous sommes une équipe assez complète quand nous avons tout le monde. Nous avons des gars de retour mais nous avons aussi eu des gars qui nous ont remplacés toute l’année, nous avons fait cette série de huit ou neuf victoires et nous avons eu beaucoup de gars différents qui se sont démarqués. Il y a juste une conviction, vous ne pouvez pas l’expliquer. C’est un peu comme si perdre n’était pas grave. Personne n’attend grand-chose de nous, nous allons là-bas confiants à chaque match et nous essayons de faire ce que nous pouvons. »

Les Bucks les attendent en finale de conférence et présenteront aux Hawks leur plus grand défi à ce jour. Milwaukee a ses défauts, mais Giannis Antetokounmpo joue l’un des meilleurs basket de sa carrière et les Bucks sortent d’une victoire au bout de 7 rencontres face à Kevin Durant et les Nets. Atlanta de son côté n’est pas une équipe qui se laisse abattre sous la pression, ils ont gagné de nombreux matchs à l’extérieur avec régularité lors des deux premiers tours et devront le faire à nouveau pour se qualifier pour la finale.

« Ce public ne nous a pas fait peur, tout comme le public ne nous a pas fait peur à New York. » A déclaré Huerter. « C’est un peu comme à la fac, parfois jouer à l’extérieur est plus amusant. Vous avez votre groupe de 20 personnes et il est si soudé, votre groupe est le seul à vouloir vous voir gagner. A l’extérieur, vous devez vous concentrer et vous rassembler, et nous avons semblé le faire au bon moment. »

Le premier match des Hawks contre les Bucks aura lieu dans la nuit de mercredi à jeudi au Fiserv Forum de Milwaukee et il y a fort à parier que ce premier match sera déterminant pour connaître la tendance entre les deux équipes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités