*
Connect with us

Actualités

Nicolas Batum, clé du match pour freiner Luka Doncic, pour le plus grand bonheur de Tyronn Lue

Source Photo : Clutch Points

Alors qu’ils étaient menés 2-0, la série a tourné pour les Clippers qui sont revenus à 2-2. Incapable de réagir face à Luka Doncic, Tyronn Lue a installé Nicolas Batum dans le cinq de départ pour neutraliser le Slovène, un changement qui a fait du bien avant le retour à Los Angeles.

La série entre les Clippers et les Mavericks est en train de devenir épique. Aucune équipe n’a encore gagné à domicile et le suspense est relancé. Lors du Game 4, Los Angeles a signé le premier blowout de la série 106-81. Un score qui s’explique par la première mauvaise performance de Luka Doncic dans la série : 19 points, 9/24 au tir, 1/7 à trois points. Le Slovène avait été touché au cou lors du Game 3 et logiquement, on associe sa contre-performance à sa blessure récente. Pourtant, Doncic ne voit pas les choses de la même manière.

« Je ne pense pas que ça ait de l’importance maintenant. On a perdu de 20 points. Les blessures font partie du sport, mais j’étais à 100%. Donc, j’ai juste très mal joué. Je dois passer au prochain match. La douleur est dans le cou, puis le nerf vers le bas. Je ne sais même pas comment l’expliquer, mais je me sentais beaucoup mieux aujourd’hui, qu’hier. Je continue à faire des massages, je me mets de la glace et je serais prêt pour mercredi. »

Blessure ou pas, les Clippers avaient enfin trouvé la solution pour limiter Doncic, et elle s’appelle Nicolas Batum. Au vu des tristes performances de Zubac depuis le début de la série, Tyronn Lue a (enfin) décidé de mettre le Français dans le cinq de départ. Dans ce small ball, Batman a ressorti son costume de héros dans la défense de Los Angles : 4 interceptions et 2 contres pour stopper le Wonder Boy. Un choix déterminant dont Tyronn Lue se satisfait en comparant son joueur à Draymond Green.

« Ils sont tous les deux capables de défendre sur tous les postes, du meneur au pivot. Ils ont un QI défensif élevé, capable de contrer des tirs, prendre des rebonds, mais aussi de stopper les dribbles. Ils se ressemblent. Nico a été génial toute l’année et l’est redevenu ce soir. J’ai pu compter sur lui en le mettant dans le cinq de départ alors que nous étions menés 2-1, et je pense qu’il a été formidable. Nous voulons continuer à se bâtir là-dessus. »

Dos au mur en arrivant à Dallas, les Clippers ont renversé la vapeur pour reprendre le contrôle de la série et l’avantage du terrain. Le mental a changé de camp, mais les Mavs peuvent réaliser un nouveau coup en s’imposant pour la troisième fois au Staples Center. Le Game 5 est toujours décisif et les chiffres le prouvent : 80% des équipes ayant remporté le cinquième match d’une série de playoffs ont remporté la série.

Le scénario de cette série est imprévisible et on ne sait même pas à quoi s’attendre à l’aube du Game 5. En revenant à Los Angeles, les Clippers ont tout de même leur arme anti-Doncic et une confiance retrouvée. C’est désormais à eux de prouver que ce ne sont plus des chokers.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: La touchante histoire de Nicolas Batum et son papa

  2. Pingback: Rudy Gobert prêt à défier le small ball : le contre du français parle pour lui

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités