Connect with us

Actualités

Zach Lavine et Billy Donovan ont tourné la page

Source photo : Chicago Sun-Times

Après la défaite contre Orlando, il y a eu une petite explication entre la star Zach Lavine et le coach Billy Donovan concernant le management du coach envers son arrière durant le money-time. Depuis, les deux hommes ont mis les choses à plat et sont prêts à aller de l’avant.

Contre le Magic, les Bulls ont subi une nouvelle défaite assez embarrassante alors qu’Orlando jouait son Paolo Banchero, dernier numéro #1 de draft. Dans ce match, Zach Lavine est maladroit comme jamais et ne score que quatre petits points, son pire match depuis mars 2018. Alors forcément, Billy Donovan décide de le mettre sur le banc un petit moment…et pendant ce temps, là coéquipiers de DeMar DeRozan reviennent et reprennent même l’avantage.
Assez logiquement, le coach des Bulls prend la décision de bencher Zach Lavine dans le money-time, et comme l’arrière est une star, qu’il possède un certain statut, ça ne lui a pas fait plaisir. A la sortie de la rencontre, l’ancien joueur des Wolves avait bien fait savoir son mécontentement en public. Mais c’est finalement en privé que les deux hommes ont réglé ça et sont ainsi passés à autre chose.

Je lui ai simplement dit que je sentais que j’avais gagné le droit d’aller sur le terrain et d’essayer de jouer malgré un mauvais match. Sa décision était d’essayer de faire la meilleure chose pour l’équipe, ce que je respecte. Si nous avions gagné, j’aurais été ravi. On a perdu, donc je ne l’étais pas. J’ai fait un match horrible. Mais c’est qu’un match, mais je ne veux pas que ça prenne des proportions au point de parler de cette défaite, alors qu’on a perdu d’autres matchs cette saison et qu’il en reste beaucoup. Tout va bien. Il comprend où je veux en venir et je comprends que les décisions qu’il doit prendre en tant qu’entraîneur sont difficiles, même si vos joueurs ne sont pas d’accord avec elles.

Les deux points de vue sont compréhensibles. Celui du coach, qui laisse Zach Lavine sur le banc car l’équipe tourne bien sans lui, fait un run sans lui. Et celui de Zach Lavine, qui a déjà été clutch à de multiples reprises, qui a déjà fait gagner des matchs à son équipe. Les grands joueurs sont capables d’être adroits aux bons moments même s’ils sont dans un mauvais jour. Avec les propos de Billy Donovan, on voit qu’il n’y a pas de tensions entre les deux hommes.

Je comprends parfaitement son esprit de compétition, son désir de gagner et d’être sur le terrain. Il doit le faire. Je pense que tous les grands joueurs veulent pouvoir faire ça. J’ai estimé qu’à ce moment-là, c’était le mieux pour l’équipe. Et je pense qu’il sait que j’essaierai toujours de faire passer l’équipe en premier et de faire ce qui est le mieux pour elle. Je respecte aussi son point de vue, son opinion.

Le problème, c’est qu’il y a des choses plus importantes à Chicago en ce moment. Quatre défaites de rang, avec deux matchs à venir contre Boston et Milwaukee. Une douzième place sauvée parce qu’il y a des peintres derrière eux. Et il faut trouver des solutions pour se remettre à gagner, plutôt que de s’éterniser sur une fin de match.

Les Bulls ne sont pas bien loin de la crise et cette incompréhension entre Zach Lavine et Billy Donovan en est la parfaite preuve. Le coach et l’arrière sont passés à autre chose…et il le faut. Parce qu’il faut de nouveau gagner, tout simplement. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités