Connect with us

Actualités

Vince Carter donne son top 3 des meilleurs joueurs de l’histoire : tout le monde doit être sur un pied d’égalité

Vince Carter a eu la chance de réaliser une carrière incroyable, ponctuée de 22 saisons. Ainsi sa vision est un peu différente des autres et il s’est risqué au jeu du « GOAT ».

Vince Carter a eu la chance de jouer contre Michael Jordan, Lebron James et Kobe Bryant. Ca tombe bien, il a livré son top 3 All-Time. Le débat fait rage concernant le GOAT, surtout après « The Last Dance ». Durant le podcast « All The Smoke« , Matt Barnes demande à son ancien coéquipier, quel est son top 3 All-Time. A titre d’exemple,  Vinsanity a eu la chance de pouvoir regarder Michael Jordan durant sa jeunesse. Ce n’est pas le cas de certains de ses coéquipiers comme Trae Young, qui s’est aussi essayé au jeu des comparaisons, ainsi la légende de Toronto peut avoir un peu de recul concernant ce débat, ayant vue les 3 stars à leur apogée.

Avant tout, il trouve que la question du GOAT est assez compliquée. Comparer les époques est un exercice difficile, selon ses dires, un joueur qui a du succès maintenant, n’en n’aurait peut être pas eu à l’époque du hand-checking. Un jeu plus physique, plus sournois, plus défensif que durant l’ère de 2020, où tout passe par l’attaque. S’il faut comparer les joueurs, il faut aussi comparer aussi les règles. Vince Carter appuie sur cet argument, et ce n’est en aucun cas un manque de respect pour tel ou tel joueur.

Par la suite, Vince Carter retrace le parcours des 3 joueurs. Michael Jordan qui est allé eu finale 6 fois, pour 6 victoires. Lebron James parti en finale NBA, 9 fois de suite. Pour le vétéran des Hawks, c’est d’une logique implacable qu’un joueur qui va autant de fois en finale, ne pourra pas toutes les gagner. Cependant, les chiffres comptent dans la tête des fans NBA, ce qu’il évoque quand il compte le pourcentage de finales gagnées par Kobe : 8 finales pour 5 victoires. Tout n’est pas tout noir mais tout n’est donc pas tout blanc non plus puisqu’il qualifie Lebron James de meilleur athlète de l’histoire. Pour autant, les fans pensent à comparer les carrières, quand lui imagine un duel entre un prime Jordan et un prime Lebron. Il insiste sur le fait que ce n’est pas parce qu’on choisit un tel, qu’il faut détester l’autre. 

Dernier argument et pas des moindres, laisser Lebron James finir sur carrière, pour que tout le monde puisse être sur un pied d’égalité. A l’heure H, Vince Carter choisit en premier lieu Michael Jordan, suivi de Kobe Bryant et pour terminer ce trio, Lebron James. Comme dit dans le papier précédent, il n’est pas facile de choisir des joueurs, tels que Larry Bird, Bill Russell en l’occurrence pour Vince, et les qualifier de GOAT, sachant qu’il n’a pas vécu à leur époque, comme il a pu le faire avec Bron, Mike et Kobe.

Durant ce podcast, Stephen Jackson, Vince Carter et Matt Barnes sont furieux contre ceux qui donnent leur avis et qui n’ont jamais joué en NBA. Une ligne que nous ne franchirons pas mais il est clair qu’entendre ces joueurs parler NBA, est une véritable bouchée d’air frais et bien plus qualitatif que des personnes n’ayant jamais été joueur NBA, qui ne cessent de parler chiffres et stats avancées.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités