*
Connect with us

Actualités

Tony Parker n’est pas mort : le meneur de jeu en mode sauveur et Charlotte tape Milwaukee !!

Personne ne l’avait vu venir celle-là et pourtant, Charlotte a réussi à faire l’impossible. Se faire une top team à la maison, ça fait toujours plaisir encore plus en période de doute et les joueurs de James Borrego ont montré du caractère. Victoire 110 à 107, 21 points pour Jeremy Lamb et Kemba Walker mais le héros se nommait bien Tony Parker.

Dans nuit d’hier, on évoquait les problèmes de Charlotte en fin de match. Encore plus que l’équipe jouait comme une équipe de départementale en ce moment. Deux défaites coup sur coup contre le Thunder et surtout les Hawks. Perdre à Atlanta et dans des conditions peu appréciables ont surement fait réagir le vestiaire et hier soir, la réponse en période de doute a été magnifique. Même si Milwaukee mène de 2 possessions à la fin du 1er quart-temps, l’équipe de Giannis peut regretter de ne pas mener de plus. En commençant par un 7/9 à 3 points, elle fusille de partout. Heureusement, papa Tony est là pour calmer tout le monde et gérer le jeu des Hornets, avec agressivité.

Charlotte va par la suite sortir les crocs. Après un bon début de 2ème quart-temps des Bucks, l’équipe de Kemba Walker va être on fire à 3 points. Marvin Williams, Jeremy Lamb vont enfin élever leur niveau de jeu. De l’autre côté, Milwaukee est maladroit et se la joue petit bras devant une défense très agressive. L’écart atteindra les 13 à la mi-temps, sur un presque buzzer de Tony Parker !

Le volcan est encore en irruption avec les mêmes joueurs qui sont en feu côté Caroline du Nord. L’adresse est telle que Charlotte mènera de 25 points à un moment donné du match. MKG ira même de son 3 points dans le corner. Il est assez ironique de voir seul Giannis Antetokounmpo (20 points), avoir de l’adresse dans ce 3ème quart-temps. Finalement l’agressivité reviendra pour les siens, notamment dans la raquette, pour finalement revenir à 13 points d’écart.

Alors que Kemba Walker n’est franchement pas dans son assiette, c’est un certain Tony Parker qui va sortir de sa cachette. Le meneur est sensationnel dans cette fin de match, à l’image des oppositions face à des gros. Il fait absolument tout dans les 5 dernières minutes, il lâche 9 points et une passe. Le résultat aurait pu être différent mais le vétéran est venu pour ça et il prouve bien des choses en cette saison. Giannis Antetokounmpo aura tout fait pour aider son équipe à revenir et c’est finalement Eric Bledsoe qui ratera le shoot de l’égalisation au buzzer.

Tony Parker montre encore toute sa puissance. On peut en vouloir à Charlotte d’avoir gâché 25 points mais l’important reste la victoire. En pleine période de doute, elle devrait booster le mental et revoilà l’équipe avec un bilan équilibré.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités