*
Connect with us

Actualités

Les temps sont durs sans Chris Paul : James Harden claque 54 points mais Houston s’incline à Washington

Que c’est compliqué, que c’est compliqué pour Houston en ce moment. James Harden sort carton après carton mais Houston perd encore, cette fois-ci contre Charlotte. Le barbu termine la rencontre à 54 points mais en vain.

Les Rockets sont en pleine galère lors de ce road-trip. Sans Chris Paul, la défaite est mal passée face à Cleveland et elle passera encore plus mal face à Washington. James Harden a fait le show : 54 points, 8 rebonds et 13 passes mais 11 balles perdues. A l’image de Stephen Curry pour Golden State, Chris Paul est en quelque sorte le catalyseur de Houston. Celui par qui tout commence et c’est d’autant plus flagrant dans le money-time. Il faut savoir que James Harden a été incroyable pendant 3 quart-temps. Le joueur aligne les paniers, provoque les fautes, fait semblant de saigner du nez, jusqu’à planter 44 points lors de ses fameux 3 quart-temps. La suite sera horrible pour lui avec un 2/7 dans le 4ème quart-temps et ce n’était guerre bien mieux en overtime, malgré un énorme shoot à 3 points. Le seul qu’il rentrera. Mais que faire quand le gars doit se démultiplier sur le terrain, sans compter son temps de jeu incroyable (47 minutes). C’est le genre de rencontre où tu ne peux pas vraiment lui en vouloir…

De l’autre côté, John Wall tient enfin son match référence. On oubliera son foirage pour les deux dernières possessions du 4ème quart-temps, vu ce qu’il a donné en overtime, avec 6 points, ce qui fait de lui le héros du match. Il a noirci la feuille comme il se doit : 36 points et 11 passes décisives. Il a aussi provoqué un très gros passage en force sur James Harden, qui aurait pu changer la donne de la rencontre. Le contenu ne fut pas vraiment parfait avec 42 points pris dans la tronche dans le 1er quart-temps mais une belle réaction par la suite. Mais avec un gros collectif, Dwight Howard blessé et surtout une grosse adversité, les Wizards ont très bien réagi et remontent la pente comme ils le peuvent. Il faudra se donner plus de mal aux rebonds car pour le reste, tout est en progression. A noter aussi le beau match dans le match entre Beal et Gordon, 32 et 36 points de leur côté.

Le public en aura eu pour leur argent. Pour Mike D’Antoni, il a déclaré vouloir attendre un CP3 à 100%. Dans ce cas là, il faudra donner plus de responsabilités à ses remplaçants car James Harden ne peut pas tout faire des deux côtés du terrain. Non seulement il joue longtemps mais doit s’occuper de tout, chose impossible…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités