Sue Bird dit adieu à la WNBA à son tour...
*
Connect with us

Actualités

Sue Bird dit adieu à la WNBA à son tour…

Ca craint d’avoir grandi dans les années 2000 en ce moment. Les athlètes prennent leur retraite les uns après les autres et c’est au tour de Sue Bird de dire adieu à la WNBA. On ne parle ni plus ni moins d’une légende du jeu, la meilleure meneuse de l’histoire du basket, tout simplement d’un ADN de champion.

Heureusement, il nous reste encore quelques mois pour en profiter. Pourquoi avoir attendu autant pour l’annoncer ? C’est sans doute une décision murement réfléchie et peut être voulait-elle la prendre avant de revenir à New-York, chez elle, dans une rencontre qui aura lieu ce dimanche, sans oublier la confrontation face à Connecticut, lieu de ses études et début de sa légende. Le public devrait lui rendre un hommage poignant. La saison se passe plutôt bien pour son équipe. Seattle est sur une série de 4 victoires de suite et se classe 4ème. Breanna Stewart aide bien en ce sens avec presque 30 points de moyenne durant ces 4 wins. C’est un peu comme lui enlever John Stockton à Karl Malone en terme basketball. Ce sera bizarre de voir l’une sans l’autre sur le terrain. Avec ses vieilles cannes, Sue Bird est peu moins bien que l’an passé pour preuve ses 7.8 points par match (première fois sous la barre des 9.8 points par match en carrière) ainsi que 6.6 passes décisives. C’est surtout au shoot qu’elle prend une claque en ne tournant qu’à 33.8% au shoot. Comment en vouloir à une GOAT, qui est tout de même âgée de 41 ans !!! Sue a senti que c’était le moment de partir et finir sa carrière en boulet de canon :

« J’ai décidé que ce serait ma dernière année. J’ai adoré chaque minute, et je continue, je vais jouer ma dernière saison, tout comme cette petite fille qui a joué sa première saison » Sue Bird sur les réseaux sociaux

Sue Bird a un palmarès encore plus long qu’un touchdown de Tom Brady. Outre son passage europe, qui reste moins important qu’aux US, elle a absolument tout gagné sur son passage avec 2 titres universitaires, 5 titres olympiques, ainsi que 4 titres WNBA. Connue pour sa clutch attitude, mais surtout son leadership à la mène, Bird a un sens de la compétition qui ne s’apprend pas et d’une précision hardcore grâce à son shoot longue distance . Elle tourne en carrière à 11.9 points à 42.9% au shoot, 39.2% à 3 points 2.6 rebonds et 5.6 passes décisives. Pas mal pour la meilleure passeuse de l’histoire. Quelle suite pour la légende vivante désormais ? Elle même ne le sait pas encore. On l’a vu récemment commenter sur ESPN et ce chemin semble tout tracé mais Sue Bird a aussi à cœur de faire évoluer le basket féminin. L’ancien pensionnaire de UConn a aussi été assistante coach en NBA. Ce n’est donc pas les options qui manquent pour commencer sa « 2ème carrière ». On souhaite bonne chance à celle qui a été 12x All-Star !

« The Last dance » version Sue Bird commence dès ce week-end et quand on voit les retraites de ses collègues, qu’il est difficile de bien finir. Terminer sur un titre serait merveilleux et la fin rêvée pour elle, mais surtout symbolique de la gagnante qu’elle est. On surveillera cela de très près.

La rivalité/amitié la plus légendaire s’est peut être éteinte ce week-end : le public supplie Sue Bird de ne pas prendre sa retraite

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Brittney Griner condamnée à 9 ans de prison : le seul espoir pour une libération se nomme Joe Biden...

  2. Pingback: Sue Bird n'arrive pas à retenir ses émotions pour sa "dernière" à la maison...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités