......
...Stephen Curry a pris feu pour se faire les Mavs : 48 points, 6 rebonds, 5 passes et 11 bombes à 3 points – The Daily Dunk – Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Stephen Curry a pris feu pour se faire les Mavs : 48 points, 6 rebonds, 5 passes et 11 bombes à 3 points

Source photo : Twitter

Dallas – Golden State est devenu un gros classique ces dernières années. La rencontre d’hier n’a pas échappé à la règle. Le meneur des Warriors a en plus pris feu et c’est son deuxième game winner en carrière face à Dallas !

48 points, 6 rebonds, 5 passes et 11 bombes à 3 points : du Stephen Curry prime dans le texte. Le coach des Mavs disait de lui qu’il fut brillant. Il nous enlève les mots de la bouche. C’est la deuxième fois de la saison que le joueur de Golden State atteint la fameuse barre des 11 paniers à 3 points. Parmi ces bombes, il a lâché le game winner à un peu plus de 30 secondes de la fin. Le numéro 30 des Warriors ne fait rien d’exceptionnel sur sa dernière action, il fait juste du Stephen Curry. Un toucher exceptionnel, une défense qui ne peut rien faire et une clim incroyable, même si ce n’est pas forcément la saison. Il inscrira les lancers juste après pour clore les débats. Baby Face sera celui qui égalisera avant son 3 points, avec un gros floater. Tout aurait pu tourner court puisque le joueur était à 5 fautes. Plus que les 48 points ou son adresse à 3 points, c’est le fait qu’il n’a pas perdu le moindre ballon.

Pour la petite anecdote, c’est grâce à Kevin Durant que Stephen Curry a eu l’occasion de montrer son côté clutch. KD est allé voir son coach pour lui dire de donner le ballon à son meneur, vu sa chaleur ambiante. Le numéro 35 de Golden State aura bien aidé dans ce match avec 28 points. Une facilité déconcertante lorsqu’on voit qu’il a pris 7 rebonds et 5 passes. Parfais relais avec 9 points dans le seul dernier quart-temps. Un des seuls à avoir tenu son vrai rang car Klay Thompson a été très maladroit. Draymond Green n’a pas été bon et il a failli faire basculer la rencontre, dans le mauvais sens du terme. Golden State menait et Devin Harris décide de s’énerver. Il enchaîne lay-up puis 3 points. En l’absence de JJ Barea, il doit hausser son niveau de jeu. Puis Green fait une grosse faute sur Barnes. Faute flagrante et l’écart augmentera de 5 points en faveur de Dallas. Luka Doncic si bon dans cette rencontre,  à l’image de son buzzer sur KD, sera auteur de 26 points. Malheureusement, il ratera tous ses shoots dans le money-time et avec un Steph en feu, les Mavs ont craqué. Harrison Barnes a eu la balle d’égalisation mais il s’est bien vautré en glissant et perdra le ballon.

Stephen Curry est un sacré flambeur. Le joueur a ses victimes et Dallas en fait clairement partie. Il nous a livré un véritable chef d’oeuvre hier soir et il faudra faire de même contre les Nuggets. Ca tombe bien, Nikola Jokic est sacrément en forme.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News