*
Connect with us

Coaching

Séance coaching : les curls de Cleveland, qui ont remis Kevin Love dans le game !

Source photo : Twwitter
C’est parti pour une nouvelle séance coaching et celle-là est plutôt importante. Ce n’est pas un tournant dans la série mais peut être un tournant dans ces playoffs… Analyse !

Si Lebron James a encore été injouable cette nuit, Kevin Love a sans doute fait sa meilleure performance de ses playoffs 2018. Tout ça a été le fruit d’un travail d’équipe et non d’un seul homme comme on pourrait le croire. Des joueurs comme Lebron James feront toujours de grosses performances mais il est important de rappeler que c’est un sport collectif. Des joueurs, des coachs, tout est mis en oeuvre, même lors de « petites » performances, pour que tout se passe comme prévu avec des systèmes, des détails et une philosophie. Toronto a un plan de jeu clair en défense, ne pas doubler sur Lebron James. Ce fut là leur première erreur. Sans prise à deux, il a le contrôle physique de son défenseur. Il peut l’emmener là où il veut et notamment au poste bas, et distiller comme il le souhaite.

On commence par la première chose qui fâche, le match-up. Jonas Valanciunas était opposé à Kevin Love. Si pour l’attaque, tout baigne, puisqu’il peut le dominer dans la raquette, en témoigne ses 21 points et 21 rebonds malgré sa maladresse lors du game 1 ou ses 16 points et 12 rebonds lors du game 2. Mais voilà, les statistiques, c’est bon pour la saison régulière. Dès l’entame, Cleveland voulait mettre Love en confiance et c’est ce qu’ils ont fait grâce aux belles passes du King. Des écrans à foison, qui ont fonctionné à merveille. On vous a concocté 3 séquences de suite, où dans les 3, Love profite de la défense dilatante de son adversaire et surtout de son manque de vitesse. Cleveland fait en sorte de le sortir de la raquette, pour que Love puisse prendre l’ascendant. Sur les 3 séquences, on peut voir qu’il a le temps d’avance nécessaire pour prendre ses appuis et faire filoche.

Ce replay qu’on vous a fait, vous avez pu le voir encore et encore et encore durant toute la rencontre. Si ce n’est pas Love qui profitait des picks, c’était l’inverse. J.R Smith, Kyle Korver et George Hill, même si pour ce dernier ce fut moins souvent, les sanctions ont été immédiates. Malheureusement, ce n’est pas la seule erreur de Toronto. Cette fois-ci, pas de séquence mais tout simplement les highlights de Lebron James en bonne et due forme. Pas UNE SEULE FOIS, les Raptors ont changé leur défense. Laissez Lebron James en ne pratiquant jamais de prise à deux, c’est du suicide. Pourtant c’est bien ce qu’a fait Dwane Casey, en ne s’adaptant jamais et au bout du compte, c’est Lebron James qui en profite avec une véritable mixtape. Que dire de ses actions au poste bas où il a dégommé toute la défense des Raptors et chaque joueur ou presque y est passé.

Il y a donc du changement à faire pour le coach de Toronto. S’ils veulent laisser JV sur le terrain, un super-héros doit venir aider et protéger la raquette. C’est censé être le rôle de Serge Ibaka, transparent depuis le début de playoffs. Pourquoi avoir lancé Miles sur Love ? Un certain Norman Powell mériterait sa place, lui qui est un super défenseur et physique qui puis est. Il faut aussi rendre hommage à César. Si Casey fait des bourdes, Lue a annoncé la couleur en jouant small-ball et c’est en train de payer. En plus de ça, c’était un risque de surjouer sur Kevin Love mais une chose qu’on ne pourra jamais enlever à Lue, c’est la confiance qu’il a en ses joueurs. Alors qu’on les pensait condamner, Cleveland est proche de sweeper Toronto. A voir comment ces derniers répondront !

Alors qu’ils étaient moqués il y a peu, les Cavs ont très bien réagi et plus encore, ils ont réagi en équipe. C’est ce qu’on attend des grandes équipes, maintenant il ne manque plus que le banc apporte un peu plus et tout sera parfait. N’est ce pas Jordan et Rodney ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Coaching