Connect with us

Actualités

Quand Tony Parker sort de sa retraite et prend du temps pour coacher le Naruto de la NBA, José Alvarado

NBA – Tony Parker a un emploi du temps pour le moins chargé mais à l’image des grands joueurs, il adore s’occuper de la nouvelle génération. C’est vrai qu’il n’est pas dans le délire de poster toute sa vie sur les réseaux mais les fans de « TP » adoreront cette jolie anecdote racontée par José Alvarado après un match NBA de pré-saison !

Il fut un temps au cours de la saison passée, où José Alvarado était appelé « Naruto » sur les réseaux sociaux. Si vous êtes un fervent adorateur de la NBA, impossible d’être passé à côté de ses interceptions folles. Tel un ninja avec son bandeau, il faisait preuve de malice pour intercepter le ballon par derrière. Bien sûr, il faut regarder les matchs pour comprendre à quel point il est plus que ça. Malgré sa petite taille, c’est une teigne en défense, capable de changer le cours d’un match ou d’un momentum, uniquement grâce à sa présence. Mais le joueur de 24 ans voulait passer au stade supérieur, surtout que les Pelicans ont confiance en lui et que l’organisation souhaite plus de sa part à un niveau individuel. José Alvarado raconte comment Tony Parker est devenu son mentor cet été :

« Je lui ai envoyé un message privé « j’étais un grand fan de toi, si on a la chance de se voir à la salle, j’aimerais beaucoup. » Et il m’a répondu positivement. »

Par la suite, José Alvarado raconte que même s’il savait beaucoup de choses dans sa tête, quand une légende tel que Tony Parker lui prodigue des conseils, c’est autre chose : « Si la saison se passe bien, je vais clairement le rappeler l’été prochain. » C’est ainsi que Tony Parker répondit à son message privé. TP était de passage à la summer league, les deux hommes ont parlé et quelques mois plus tard, se sont revus après avoir échangé leurs numéros. Ils se sont entraînés ensemble seulement quelques jours mais José Alvarado raconte que les deux hommes ont aussi parlé de la vie et pas seulement du basket, une expérience enrichissante. On n’est pas vraiment étonné de la part de Tony Parker, qui reste vraiment proche de la NBA malgré son poste de président à l’ASVEL et c’est sacrément cool de le voir en dehors de son costume et être sur le terrain comme avant. On espère que ses précieux conseils serviront au meneur de la Nouvelle Orléans.

Il n’y a pas que les stars qui ont le droit de s’entraîner avec des légendes du jeu. Les Pelicans ont en plus un joli projet, capable de faire bien mieux qu’un premier tour de playoffs. C’est à José Alvarado d’apporter sa pierre à l’édifice maintenant.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Nicolas Batum raconte son coup de foudre avec Victor Wembanyama... à seulement 14 ans

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités