*
Connect with us

Actualités

Quand Stephen Curry met des paniers à 3 points pour la bonne cause

Source photo : Newsbasket-BeAfrica

C’est une histoire absolument incroyable qui concerne Stephen Curry. Elle peut rappeler les contres de Rudy Gobert, qui permettaient de reverser de l’argent pour son association (grâce à Yop). Même principe pour Steph afin de lutter contre la malaria.

Stephen Curry est un gars fun mais aussi sérieux quand il s’agit de son jeu. Pour le côté léger, la superstar des Warriors donnait de l’argent à sa mère, quand il réalisait trop de turnovers. A chaque balle perdue supplémentaire (après 3 turnovers), Baby face devait lui donner 100 dollars. L’histoire du jour est un peu plus sérieuse et qui permet d’en apprendre plus pour la légende du shoot à 3 points. En 2013, le coéquipier de Klay Thompson a passé ses vacances en Tanzanie.  Il travaille pour une organisation caritative « Nothing But Nets » et aide les réfugiés du camp de Nyarugusu. Il n’aide pas seulement financièrement mais agit aussi en installant par exemple beaucoup de moustiquaires et réalise des programmes de basket pour égayer le quotidien des jeunes Tanzaniens. Steph fait tout pour lutter contre la malaria, une maladie aussi appelée paludisme, qui peut s’avérer mortelle et transmise par piqure de moustique.

Crédit photo : Nothing But Nets

« Voir comment la malaria affecte leurs vies et voir comment ils se protègent d’eux même et c’est pour ça que je suis venu. »

Stephen Curry a ainsi voulu aider à sa manière. Chaque panier à 3 points de Curry, finance trois moustiquaires. En une saison, il peut ainsi financer près de 1000 moustiquaires par saison. Ainsi certains camps de réfugiés ont pu en recevoir pour lutter contre la maladie en Tanzanie. Lors de son 30ème anniversaire, il avait réussi à lever 82 000 dollars et les dons reçus ont explosé la demande initiale. On rappelle que cette maladie tue jusqu’à 400 000 personnes par année… Une maladie dont on ne parle pas assez et une star comme Stephen Curry permet de sauver des milliers de vies. Et oui, millionnaire mais toujours les pieds sur terre.

En voilà une bonne initiative et surtout méconnue du grand public. Le mari d’Ayesha Curry a le cœur sur la main et voit bien plus loin que son pays pour aider à sa façon.

Crédit photo : Nothing But Nets

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités