*
Connect with us

Actualités

Bradley Beal la star de ta star préférée : le Wizard est constamment harcelé par les joueurs des autres équipes

Source photo : The Free Agent

C’est que Bradley Beal a énormément de succès. On le sait BG avec son petit flow et beaucoup de joueurs ne seraient pas insensibles à son charme. Il faut dire que la star des Wizards est sacrément talentueux et personne ne dirait non pour le recruter.

On ne sait vraiment pas où vont les Wizards cette saison. Bradley Beal est toujours présent mais c’est vraiment compliqué de les voir en playoffs avec le départ de Russell Westbrook et l’absence de Rui Hachimura pour un certain temps. En voulant rester à Washington, il envoie un message fort mais à l’image de Damian Lillard, à quoi bon si l’équipe n’est pas compétitive ? Pour l’instant, Bradley Beal est un Wizard mais pour combien de temps ? Il a encore une année de contrat et ensuite, il peut activer sa player option pour rester à Washington une saison ou alors tester le marché. S’il souhaite partir, ce n’est pas les occasions qui manquent :

« Presque à chaque match que nous jouons, quelqu’un vient me dire quelque chose. » Bradley Beal

Vous l’aurez compris, Bradley Beal informe que tout le monde veut le recruter et cela arrive souvent en NBA. On peut prendre l’exemple de Victor Oladipo, puisque Miami lui faisait déjà les yeux doux. Les joueurs savent que la situation de Bealou est fragile. Son équipe est passable, son contrat arrive bientôt à terme, autant en profiter. L’ancien coéquipier de John Wall compare cela à une session de recrutement universitaire. C’est le premier grand rendez-vous d’un basketteur qui aspire à jouer chez les pros. Les scouts, les demandes de coachs mais aussi les pots de vin font souvent la différence :

“Cela te ramène à l’université. Quelle école est la bonne école ? Quelle équipe est la bonne équipe ? Tu aimes le fait que les gens voient ton jeu et aimeraient jouer avec toi. Mais c’est aussi dur en un sens, parce que tu n’as pas idée de ce que tu veux faire. »

Bradley Beal a son avenir entre les mains. Avoir beaucoup d’argent, être la star de son équipe mais ne rien jouer ou alors gagner moins, avoir sans doute un rôle plus restreint mais jouer le titre. La saga Beal est sur le point de commencer.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités