*
Connect with us

Actualités

Quand « Prime » Allen Iverson fait grève parce que son coach voulait qu’il sorte du banc

Allen Iverson avait son caractère et en 2004, le joueur a fait des siennes et son coach Chris Ford l’a appris à ses dépends. The Answer devait sortir du banc mais a catégoriquement refusé… Cela a en partie couté les playoffs.

Les 12 premières saisons d’Allen Iverson ont été étincelantes. En 2003-2004, il a un niveau encore monstrueux, en tournant à 26.4% points mais avec ses pires pourcentages en carrière. On sait tous à quel point Allen Iverson était un monstre en 2001, cependant, il faut se remémorer que toutes les planètes étaient alignées. Une défense collective monstrueuse, de bons soldats, le défenseur de l’année, le meilleur 6ème homme de l’année, le coach de l’année et on en passe. Toutefois, s’il fallait parler de l’évolution du joueur dans son ensemble, c’est sa période 2004/2006 qui reste sa meileure. A.I était un bien meilleur passeur et shooteur. Il a d’ailleurs été repositionné en tant que meneur de jeu à cette époque, pour faire place aux jeunes Kyle Korver et Andre Iguodala à cette époque, sur les postes extérieurs.

Revenons à nos moutons. Les Sixers jouent une place en playoffs en 2004. Ils sont en concurrence avec les Raptors de Vince Carter, qui revient de quasi 2 ans de blessure, les Cavaliers du rookie Lebron James, et les Celtics de Paul Pierce, qui ont fait de grands changements à la trade deadline. En mars, les matchs comptent double à un mois de la post-season. La saison est un galère pour Allen Iverson, il arrive à peine à jouer 48 sur les 82, une saison après avoir joué les 82 rencontres. En revenant d’une énième blessure, son coach Chris Ford, lui demande de sortir du banc. Il n’aurait jamais dû. La légende des Sixers devient complètement folle, lui dit ses 4 vérités et refuse de jouer. Prenant ça comme un manque de respect, Iverson s’embarque dans un monologue devant la presse :

« Je ne connais aucun franchise player qui sort du banc. Je ne connais aucun olympien qui sorte du banc. Je ne connais aucun All-Star qui sorte du banc. Je ne connais aucun ancien MVP qui sorte du banc. Je ne connais aucun meilleur scoreur à trois reprises qui sorte du banc. Je veux dire, je ne connais aucun joueur de la first All-NBA team qui sorte du banc. Pourquoi Allen Iverson ? »

Cela s’est produit avant un match contre les Pistons, naturellement perdu sans sa star. Blessé, il décide de participer au shootaround, coach Ford, qui héritait du poste de Randy Ayers, laissé vacant en 2003, allait en voir de toutes les couleurs. Il avait été viré, ne pouvant gérer Iverson et Ford allait connaître la même sanction à l’été suivant. C’est du Allen Iverson tout craché. Il n’était pas le premier à sortir du banc en réalité, ni le dernier. Quand un joueur est blessé, cela arrive souvent pour reprendre le rythme. Têtu, égocentrique, Iverson ne voulait pas s’adapter qu’importe la problématique, il voulait qu’on s’adapte à lui. Cela a eu des bons comme des mauvais côtés et c’est pour ça que sa légende est si spéciale.

Après cette saison, il ne ratera plus les playoffs avec les Sixers, avant de partir chez les Nuggets. Allen Iverson fera un petit tour des USA, avant de finir à la maison, à Philadelphie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités