*
Connect with us

Actualités

Mike Malone n’aime pas la Nikola Jokic dépendance : « Il va être épuisé avant Noel »

Source photo : NBA.com

Ce n’est pas la joie dans le Colorado car le début de saison est plutôt moyen. Pourtant, Nikola Jokic affiche des statistiques de MVP. Justement, ce n’est pas la star qui cloche, et Mike Malone essaye de réveiller ses joueurs.

Les Nuggets ont encore perdu contre les Grizzlies, et pourtant, Nikola Jokic a tout donné puisque le MVP termine la partie avec 34 points, 11 rebonds, 5 passes et 2 interceptions. Cependant ce n’est pas suffisant pour que Denver puisse l’emporter et aujourd’hui, le bilan de la franchise se porte à quatre victoires, quatre défaites. Certes, Jamal Murray est absent mais ça n’explique pas tout. 

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’on peut pointer du doigt le banc. Hier, la seconde unit des Nuggets a été impuissante (17 points, 7 passes) face à celle des Grizzlies (32 points, 10 passes), comme souvent cette saison (Seulement 26.8 points apportés par le banc). Aujourd’hui, les hommes de Mike Malone sont la quatrième pire attaque (101.4 points par match) et ce n’est absolument pas normal pour une équipe de ce calibre. Justement, le coach de Denver pense que Nikola Jokic ne peut pas faire tout, tout seul.

 Je viens de dire à nos gars que Nikola n’est pas un bon joueur, il est un grand joueur. Mais à chaque fois qu’il sort, tout s’écroule. C’est comme ça à chaque fois. Je suis allé le voir dans le 4ème quart, je l’ai fait rentrer, il m’a regardé du genre : ‘déjà ?’ Et je me sens désolé pour lui. Nikola va être épuisé avant Noël à ce rythme. 

Il y a une statistique très parlante qui résume parfaitement ce que Mike Malone vient de dire, le net rating. Lorsque Nikola Jokic est sur le banc, le rating offensif de Denver est de 88.9 tandis que le rating défensif est de 110.3. On vous laisser calculer la différence…Toutefois, le pivot Serbe ne veut pas fuir ses responsabilités et estime que c’est d’abord à lui à qu’il faut s’en prendre.

Ils me regardent en tant que leader. Je dois être bien meilleur…ce n’est pas eux qu’il faut blâmer. C’est moi, ensuite les autres. Ce n’est pas un seul gars. Vous ne pouvez pas dire le banc, vous ne pouvez pas dire le coach, vous ne pouvez pas dire les starters. C’est collectif. C’est moi et ensuite le reste du groupe.

Comment les Nuggets peuvent trouver des solutions ? Cela commence par une hausse du niveau des joueurs qui entourent Nikola Jokic. Par exemple, Michael Porter Jr apporte que 11 points par match (36% au tir, 22% à trois points). Pour un joueur qui a réclamé des responsabilité et signé un gros contrat durant l’intersaison, c’est plutôt moyen.

Ce n’est pas la crise à Denver, loin de là d’ailleurs, mais il s’agirait pour certains joueurs de s’activer. Car Nikola Jokic est complet, est polyvalent certes, mais ne peut pas tout faire pendant 48 minutes et a donc besoin de soutien. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités