*
Connect with us

Actualités

Quand Lebron James a fumé les Raptors à cause de la meuf de Chris Bosh

Lebron James et Chris Bosh vont vivre un match assez spécial en ce jour de ce 6 janvier 2008. Un peu trop vexé par le meuf de Chris Bosh, Bron va lui dire ses 4 vérités après le match. Ne jamais énerver le King.

Nous sommes encore loin de l’époque du big 3 de Miami. Les Raptors vivent une époque difficile. Après que Toronto ait fini 3ème en 2007 et une élimination au 1er tour, la saison est galère et au mois de janvier suivant, les playoffs ne sont qu’un doux rêve. Coach de l’année en titre, Sam Mitchell se fera virer avant Noël. C’est tout le contraire pour la clique de Lebron James, qui lui, assoit encore un peu plus son pouvoir sur la ligue. Une époque encore très défensive, le score entre les Raptors et les Cavaliers n’est que de 70 à 61. Et puis là vient le drame, la meuf de Chris Bosh fait la plus grosse connerie possible. Après une faute, elle décide de le trashtalker et sans dire un mot, James a bien entendu et prépare la guerre pour les 10 dernières minutes du match.

Lebron James va alors détruire les Raptors à lui seul. Cleveland va réussir à lâcher un 36 à 20 dans le dernier quart-temps. Bron commence par 2 swishs à 3 points ultra contestés mais les Raptors tiennent encore bon, alors que nous entrons dans le money-time. C’est finalement à 4 minutes de la fin que Lebron plante un 3 points monstrueux pour finalement passer devant au score. Le match est joué et histoire de chambrer au maximum, il va carrément voir la meuf de Chris Bosh, histoire de savourer encore plus. Pendant ce temps là, l’intérieur des Raptors est désemparé devant une énième défaite. Le numéro 23 des Cavs de l’époque aurait dit à la dame : « C’EST TA FAUTE. C’EST TA FAUTE. » 24 points à 8/10 au shoot, 4/5 à 3 points et 4/6 aux lancers dans le dernier quart-temps, pour finir à 39 points, 11 rebonds et 8 passes en 45 minutes.

Ce jeune Lebron James était sacrément culotté. Si haut, si fort, si rapidement, James aura fait trembler la ligue, durant sa jeune vingtaine.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités