Quand Draymond Green balance des mythos sur Evan Fournier et Rudy Gobert dans la presse
*
Connect with us

Actualités

Quand Draymond Green balance des mythos sur Evan Fournier et Rudy Gobert dans la presse

Il y a quelques jours, on évoquait une interview entre Taylor Rooks et Rudy Gobert. Toujours avec cette même discussion entre la journaliste de bleacher report et la star française, Draymond Green a apparemment eu la mauvaise idée de balancer des bêtises, pour rester poli, sur Evan Fournier et bien sûr Rudy Gobert. A force d’entendre la relation entre team USA et l’équipe de France, on a bien envie de parler de rivalité. 

Draymond Green balance des âneries, notamment sur Rudy Gobert, ce n’est une surprise pour personne. Il ne le porte pas dans son cœur et en travaillant pour la chaine NBA on TNT, il a accentué cette tendance. Plus surprenant à entendre, les stars françaises auraient mal parlé aux ricains à travers la presse. Chose assez folle à entendre, sachant que ce n’est jamais arrivé. Hormis avoir dit que tout était possible désormais car le gap entre les USA et le reste du monde rétrécissait, il n’y a jamais vraiment eu de chambrage et encore moins du réel trashtalking. Taylor Rooks a ainsi demandé à Rudy Gobert ce qu’il en pensait et le français ne comprend pas ou son « rival » veut en venir :

Taylor Rooks : il a dit qu’il avait un problème avec l’équipe de France, « les joueurs de l’équipe de France ont beaucoup ouvert leurs bouches en parlant de nous et pourtant ils n’ont pas gagné le match le plus important. Quand on joue pour team USA, c’est nous contre le reste du monde. Et l’entendre lui et Fournier dans le médias et dire de la merde comme s’ils ne connaissaient pas la vérité, ça m’a énervé. »

Rudy Gobert : Montrez moi ce que j’ai dit.

Taylor Rooks bottera en touche en relançant la conversation et Rudy Gobert assure qu’il ne fait jamais de trashtalking, ce qui est vrai, encore plus en équipe de France. Toutefois, il adhère à la compétition et adore même ça car team USA est pour une fois énervée par une équipe. C’est justement là toute l’essence de la frustration de Draymond Green et ce n’est que plus jouissif en vue des prochains JO. On vous laisse savourer le reste de l’interview pour vous faire votre propre idée.

La NBA pour les nuls : c’est quoi les playoffs et comment ça marche ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités